Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Ebola

  • Nom masculin invariant en nombre

Définition

  1. en médecine, qualifie un virus provoquant une fièvre hémorragique mortelle

"ebola" dans l'encyclopédie

  • EBOLA FIÈVRE ET VIRUS

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 8 807 mots
    • 1 média

    Ainsi, l’épidémie de 2013-2015 est provoquée par la souche Zaïre, désormais appelée Ebola, et s’est révélée la plus dangereuse. Comme ils provoquent une maladie souvent mortelle, ces virus sont étudiés dans des conditions de haute sécurité dans des laboratoires spécialisés, dont le laboratoire P4 (pathogènes de classe 4) Jean-Mérieux à Lyon. Outre son caractère foudroyant et sa mortalité élevée, la fièvre Ebola attire l’attention par ses caractéristiques épidémiologiques.

  • EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS)

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 8 531 mots
    • 1 média

    La fièvre Ebola est une fièvre hémorragique qui touche l’homme et les grands singes. Elle est provoquée par un virus à ARN qui appartient à une famille de filovirus dite Ebola, d’après le nom du premier virus découvert (EBOV pour Ebolavirus – anciennement appelé virus Zaïre). On connaît actuellement cinq groupes de virus qui lui sont apparentés et qui partagent environ 60 % de leur génome, mais diffèrent significativement pour le reste d’un type à un autre.

  • FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

    • Écrit par Yannick SIMONIN
    • 26 084 mots
    • 2 médias

    La lutte contre le virus Ebola présente un intérêt tout particulier, du fait de la tendance de la maladie à se transformer en épidémies régionales depuis 2015 environ. Un vaccin contre le virus Ebola (VSV-EBOV), consistant en une forme recombinante atténuée du virus de la stomatite vésiculaire exprimant une glycoprotéine de surface du virus Ebola, est également en cours de validation.

  • LASSA VIRUS

    • Écrit par Pierre SUREAU, Universalis
    • 4 538 mots
    • 1 média

    Un virus et une fièvre proche d’Ebola Le virus Lassa (LASV) est un virus à ARN appartenant à la famille des arénavirus ARN, famille à laquelle appartiennent également le virus Ebola et de nombreux virus responsables de fièvres hémorragiques. On a longtemps cru que son unique vecteur était le rat à mamelles multiples (Mastomys natalensis), mais d’autres rongeurs africains sont également porteurs du virus, ce qui en étend l’aire de distribution géographique.

  • MARBURG FIÈVRE ET VIRUS

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 1 968 mots
    • 1 média

    Le virus se transmet par les fluides corporels et par contact direct avec le malade vivant ou décédé, comme dans le cas du virus Ebola. Il n’existe ni traitement autre que symptomatique, ni vaccin.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.