Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Biopouvoir

Nom masculin singulier

pouvoir sur les corps de la naissance à la mort (d'après une notion de Michel Foucault)

"BIOPOUVOIR" dans l'encyclopédie

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • FREDERIC_GROSFrédéricGROSprofesseur des Universités à l'Institut d'études politiques de Paris
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

) et le cours public au Collège de France (leçon du 17 mars, « Il faut défendre la société », 1997). Foucault parle à cette époque plus généralement de « biopouvoir ». Cette notion lui sert à distinguer une forme « traditionnelle » d'une forme « moderne » de pouvoir exercé sur la vie, marquant par là uneLire la suite

AGAMBEN GIORGIO (1942- )

  • Écrit par 
  • FRANCIS_WYBRANDSFrancisWYBRANDSprofesseur de philosophie
  •  • 1 136 mots

), constatant avec Hannah Arendt que « la vie biologique occupe progressivement le centre de la scène politique de la vie moderne », et prolongeant les analyses esquissées par Michel Foucault sur le « biopouvoir », Agamben essaie de penser à nouveaux frais les catégories de la philosophie politiqueLire la suite

LA PUISSANCE DE LA PENSÉE (G. Agamben)

  • Écrit par 
  • FRANCIS_WYBRANDSFrancisWYBRANDSprofesseur de philosophie
  •  • 991 mots

sous la figure menaçante et déjà régnante du « biopouvoir ». Les rapports à la tradition impliqués par les lectures d'Agamben sont d'une grande subtilité et déconcertent les visions les plus historiquement ancrées. Les noms de Walter Benjamin et de Heidegger (omniprésents dans la suite de ces textes), prochesLire la suite

HISTOIRE DES SCIENCES ET DES SAVOIRS (dir. D. Pestre)

  • Écrit par 
  • GABRIEL_GACHELINGabrielGACHELINchercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur
  •  • 1 170 mots

jusqu’au social et l’économie. La perspective foucaldienne du biopouvoir tient une grande place dans ces contributions. Le panorama du troisième volume décrit ainsi un triomphe de la science gouvernante, avec cependant des articles (comme celui de Linda Nash) suggérant que ce pourrait aussi être unLire la suite