Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

A minima

Définition

  1. expression latine signifiant "au minimum"

"a minima" dans l'encyclopédie

  • SYNTHÈSE DE L'URÉE

    • Écrit par André BRACK
    • 1 041 mots

    Il démontre également que la chimie minérale et la chimie « organique » sont liées et ouvre le champ de cette dernière, dont le domaine fut élargi à partir de 1840 à l'étude de tous les composés carbonés dans lesquels le carbone est associé a minima à de l'hydrogène.

  • REPORTAGE TECHNIQUE DE

    • Écrit par Christine LETEINTURIER
    • 4 858 mots

    Rappelons que toute information est définie, a minima, par la réponse aux cinq questions : qui ? quoi ? où ? quand ? comment ? pourquoi ? ce qui permet à la fois de décrire et d'expliquer. Le reportage nécessite la collecte d'une masse d'informations variées qui requièrent la maîtrise de tous les genres journalistiques : enquête, interview, synthèse, analyse.

  • MAI-68, L'AFFICHE EN HÉRITAGE (M. Wlassikoff)

    • Écrit par Marc THIVOLET
    • 5 907 mots

    Au xxe siècle, seuls les fascismes et le maoïsme auront été capables de susciter une contagion idéologique d'une intensité aussi forte, comme si une zone aveugle recherchait son introuvable essence dans une fuite éperdue vers une expression a minima. Parmi les artistes ayant participé à l'animation de l'atelier de l'E.N.S.B.A., on peut citer des noms déjà connus à l'époque, tels que Gilles Aillaud, Buraglio, Erró, Monory, Ipoustéguy.

  • BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

    • Écrit par Paul LAGNEAU-YMONET, Angelo RIVA
    • 15 825 mots

    À l'automne de 2010, le Comité de Bâle a annoncé de nouveaux ratios définissant le niveau et la qualité des fonds propres exigibles a minima par les autorités de supervision des banques. Si les nouvelles règles accroîtront (faiblement) la solvabilité des institutions bancaires, la date butoir, 2019, révèle surtout l'efficacité des lobbys bancaires.

  • L'ŒUVRE D'ART TOTALE À LA NAISSANCE DES AVANT-GARDES, 1908-1914 (M. Lista)

    • Écrit par Philippe JUNOD
    • 6 295 mots

    On notera la présence d'une explication pertinente du mot Klang (que l'on peut traduire a minima par sonorité), cher à Kandinsky. Quant à la portée de son esthétique de la dissonance, elle est précisée sur la base de sa correspondance avec Schönberg. Ce dernier occupe le chapitre suivant. L'expressionnisme d'Erwartung, puis la genèse de la Main heureuse, dont une analyse serrée permet la mise en contexte, précèdent l'examen du parcours de Schönberg vers le cinéma.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.