Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Ébéniste

  • Nom singulier invariant en genre

Définition

  1. en menuiserie, celui qui fabrique des meubles à partir d'ébène ou de bois précieux

"ébéniste" dans l'encyclopédie

  • ÉBÉNISTERIE

    • Écrit par Colombe SAMOYAULT-VERLET
    • 2 925 mots

    L'ébéniste, au contraire, qui exécute une marqueterie ou un placage, doit agencer deux matières totalement différentes : d'une part un support de bois massif, du chêne par exemple ; d'autre part un placage collé sur ce bâti, l'un et l'autre réagissant de manière tout à fait distincte aux variations hygrométriques, ce qui peut provoquer dans le placage des soulèvements ou des cloques.

  • ŒBEN JEAN-FRANÇOIS (1720 env.-1763)

    • Écrit par Colombe SAMOYAULT-VERLET
    • 1 685 mots
    • 1 média

    En 1754, en effet, il est nommé ébéniste du roi ; il a un atelier aux Gobelins puis à l'Arsenal, où il peut mettre au point les mécaniques compliquées dont il se fera une spécialité. C'est à ce double titre d'ébéniste du roi et d'habile mécanicien qu'il dut la prestigieuse commande en 1760 du bureau du roi (Versailles). Ce meuble étonnant qui devait devenir le prototype des bureaux à cylindre ne fut terminé qu'après sa mort par son successeur Riesener.

  • ROENTGEN DAVID (1743-1807)

    • Écrit par Colombe SAMOYAULT-VERLET
    • 1 752 mots
    • 1 média

    S'il se fit recevoir maître en 1780, ce fut uniquement pour faciliter son commerce, que la protection royale et son titre d'« ébéniste-mécanicien du roi et de la reine » ne suffisaient pas à défendre contre les privilégiés de la corporation. Cette maîtrise ne correspond d'ailleurs à aucun changement dans sa manière qui reste celle d'un ébéniste de formation purement allemande, avec une simplicité de lignes, quelquefois aussi une lourdeur tout à fait personnelle.

  • HEPPLEWHITE GEORGE (mort en 1786)

    • Écrit par Universalis
    • 2 773 mots

    Ébéniste anglais et créateur de meubles dont le nom est associé, outre-Manche, au style néoclassique, qu'il contribua à y développer avec grâce dans le domaine des arts décoratifs. On sait peu de choses de l'existence de George Hepplewhite, sinon qu'il fut apprenti chez le fabricant de meubles anglais Robert Gillow (1703-1773) à Lancaster, puis ouvrit une boutique sur Redcross Street, à Londres.

  • GAUDREAUX ANTOINE ROBERT (1680 env.-1751)

    • Écrit par Colombe SAMOYAULT-VERLET
    • 1 456 mots

    Comme dessinateurs de la chambre et du cabinet du roi, les frères Slodtz établissent des projets très précis (ceux des trois meubles précités sont conservés) à partir desquels l'ébéniste construit son ouvrage avant d'y fixer les bronzes exécutés par un sculpteur (Caffieri ou les Slodtz eux-mêmes). Dans ces meubles destinés au roi où les bronzes sont traités en véritables sculptures, la marqueterie géométrique, pourtant très soignée, est un peu éclipsée.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.