Écrivains grecs modernes


AGRAS EVANGELOS IOANNOU CALAMBACA dit TALLOS (1899-1944)

  • Écrit par 
  • Nicolas LEVENTIS
  •  • 416 mots

Né en Thessalie, mort à Athènes, Tallos Agras appartient à la génération des poètes « crépusculaires » des années 1915-1925 comme Filyras, Ouranis, Lapathiotis entre autres, qui ont cultivé un certain lyrisme, alors que leur époque fut dominée par les grandes figures de Palamas et de Sikelianos. Intériorisation sans profondeur, ton bas, pâle impressionnisme de la nature, versification habile, tels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agras-evangelos-ioannou-calambaca-dit-tallos/#i_0

ANAGNOSTAKIS MANOLIS (1925-2005)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 577 mots

Mort le 23 juin 2005 à Athènes, Manolis Anagnostakis fut l'un des derniers grands poètes grecs du xxe siècle. Né à Salonique en 1925, il rejoint début 1943 la section étudiante de l'E.P.O.N. (Organisation panhellénique unie des jeunes), qui combat l'occupation allemande. Il adhère aussi au Parti communiste grec, fer de lance de la résistance. De févri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manolis-anagnostakis/#i_0

CALVOS ANDRÉ (1792-1867)

  • Écrit par 
  • Stratis TSIRKAS
  •  • 1 489 mots

Poète de la Grèce moderne, révélé au monde vingt ans après sa mort par Costis Palamas, André Calvos est le témoin douloureux de la guerre d'indépendance que mène son pays. En 1824, il donne La Lyre, dix odes en grec moderne qui rappellent la langue éolienne antique et, en 1826, les Odes nouvelles. Puis un silenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-calvos/#i_0

CAVAFY CONSTANTIN (1863-1933)

  • Écrit par 
  • Stratis TSIRKAS
  •  • 2 810 mots

Parmi les grands poètes de la Grèce moderne, Constantin Cavafy est sans doute le plus original et le plus secret. Né à Alexandrie, il y mène une vie d'obscur fonctionnaire et de lettré solitaire. « Pour qu'ils demeurent », il a voulu fixer en vers certains instants uniques vécus lors d'expériences homosexuelles, mais ce qui le rend intensément moderne, c'est son incessante méditation sur les vicis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantin-cavafy/#i_0

CHEIMONAS GEORGES (1938-2000)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 620 mots

Né à Kavala en Macédoine grecque le 16 mars 1938, Georges Cheimonas est le cadet d'une famille de trois enfants. Son père, originaire de Thessalie, est employé de banque. Sa mère, femme au foyer, est une réfugiée grecque d'Asie Mineure chassée de Turquie en 1922. En avril 1941, la Grèce est occupée par les forces de l'Axe. Kavala se trouve en zone d'occupation bulgare. Sofia, alliée zélée de Berli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cheimonas/#i_0

CORAÏS ou KORAÏS ADAMANTIOS (1748-1833)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots

Philologue, écrivain autant érudit qu'humaniste, Coraïs a été considéré comme le père de la littérature grecque moderne. Prônant la renaissance du classicisme, il posa ainsi les fondements intellectuels de la lutte des Grecs pour l'indépendance.Fils d'un négociant de Smyrne (Izmir), Coraïs étudia la médecine à l'université de Montpellier et, en 1788, il alla s'installer à Paris pour y entamer une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corais-korais/#i_0

ELYTIS ODYSSEUS (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 1 141 mots

Deuxième Prix Nobel grec (1979), après Georges Séféris (1963), Odysseus Elytis est sans doute un des poètes majeurs de la Grèce contemporaine. Sa réputation de « poète de la mer Égée » ne doit pas tromper. Ce n'est pas, bien entendu, dans la peinture statique du paysage grec ni dans la présence de quelques thèmes persistants (îles, mer, soleil, jeune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odysseus-elytis/#i_0

EMBIRÍKOS ANDRÉAS (1901-1975)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 477 mots

Poète et écrivain grec dont le nom est régulièrement, et parfois abusivement, associé dans son pays à celui du surréalisme, Embiríkos, philosophe de formation puis psychanalyste, fut, il est vrai, le premier, en Grèce, à mettre en pratique certains des mots d'ordre lancés par les surréalistes français. Il n'a jamais renié sa dette envers André Breton dont la rencontre, en 1927, est abondamment évo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-embirikos/#i_0

FAKINOS ARIS (1935-1998)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 641 mots

Écartelé entre la Grèce et la France, Aris Fakinos avait l'habitude de dire qu'il passait son temps « entre la France où [il réside] et la Grèce où [il vit] ». Frondeur dans l'âme, il a choisi un exil volontaire qui a fait son originalité « d'animal déraciné ».Né en janvier 1935 à Maroussi, dans la banlieue nord d'Athènes, il fait partie d'une jeunesse perdu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aris-fakinos/#i_0

HATZÍS DIMÍTRIS (1913-1981)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 401 mots

Nouvelliste et romancier grec, Hatzís a écrit une œuvre d'inspiration largement autobiographique mais qui est en même temps inséparable de l'histoire récente de la Grèce, dont elle nous fait partager les incertitudes et les déchirements. Hatzís lui-même ne fut guère épargné : militant du Parti communiste, puis responsable de l'Armée démocratique de libération, il fut contraint de s'exiler à la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitris-hatzis/#i_0

IOÁNNOU YÓRGOS (1927-1985)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 513 mots

Poète et écrivain grec, originaire de Salonique, et dont l'œuvre est saluée dans son pays comme l'une des plus originales de la littérature contemporaine, Ioánnou, que l'on a parfois comparé à Joyce pour son investigation attentive, et sans complaisance, de l'univers intérieur, a débuté comme lui par une production poétique parcimonieuse (Hèliotropia, 1953 ; « Héliotropes », su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yorgos-ioannou/#i_0

KARYOTAKIS KÓSTAS (1896-1928)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 452 mots

Poète grec, auteur d'une des œuvres les plus singulières de son temps, Karyotakis a exercé une profonde influence sur les poètes majeurs, tels Séféris ou Ritsos, de la « génération de 1930 ». Après avoir mené une vie rangée de fonctionnaire durant une dizaine d'années, condition qu'il a stigmatisée dans plusieurs de ses poèmes, Karyotakis s'est donné la mort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kostas-karyotakis/#i_0

KAZANTZAKI NIKOS (1883-1957)

  • Écrit par 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 1 319 mots

Grâce à sa force de travail prodigieuse, Níkos Kazantzáki put accomplir, pendant les cinquante ans de sa vie littéraire, une œuvre immense : poèmes, tragédies, récits de voyages, essais philosophiques, romans, traductions. « D'abord Crétois et ensuite Grec », ce représentant du nihilisme européen, disciple de Nietzsche, n'a cessé de confronter une problématiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikos-kazantzaki/#i_0

PALAMAS COSTIS (1859-1943)

  • Écrit par 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 1 394 mots

Chef de file de sa génération, dite de 1880, Palamas domina la littérature néo-hellénique pendant plus d'un demi-siècle. Poète, prosateur, critique littéraire, auteur d'une pièce de théâtre, traducteur, il exerça une influence décisive : le sort du lyrisme grec ainsi que celui de la langue populaire paraissent inséparables de sa personne. Deuxième synthèse après celle de Solomos, l'œuvre de Palama […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/costis-palamas/#i_0

PAPADIAMANDIS ALEXANDRE (1851-1911)

  • Écrit par 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 1 212 mots

Entré tôt dans la légende, ce nouvelliste « naïf » aux surnoms variés (« moine dans le monde », « saint des lettres grecques modernes », etc.) n'en demeure pas moins l'objet d'une longue controverse : grand écrivain pour les uns, il représente pour les autres un esprit rétrograde ou un prosateur monotone, sans technique ni évolution. Faut-il souligner que la polémique ainsi engagée autour de cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-papadiamandis/#i_0

RITSOS YANNIS (1909-1990)

  • Écrit par 
  • Chrysa PROKOPAKI
  •  • 792 mots

Né à Monemvassia (Grèce), Yannis Ritsos est le cadet d'une famille de propriétaires terriens. Ce « rocher » natal, lourd de souvenirs historiques, et cette famille par la suite ravagée (ruine économique, mort précoce de la mère et du frère aîné, folie du père) ont marqué son adolescence et obsèdent son œuvre. De 1926 à 1940, il fait de fréquents séjours en sanatorium. Ses premiers recueils, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yannis-ritsos/#i_0

ROÏDIS EMMANUEL (1836-1904)

  • Écrit par 
  • Nicolas LEVENTIS
  •  • 351 mots

C'est à Syra, dans les Cyclades, que naquit Emmanuel Roïdis. Il a ensuite vécu à Gênes, où son père était consul de Grèce. Après avoir séjourné en Europe (en France et à Berlin) et voyagé en Orient, il revient se fixer à Athènes. Longtemps directeur de la Bibliothèque nationale de Grèce, il devra abandonner ce poste à cause de ses pamphlets politiques. Ayant perdu sa fortune, devenu sourd et aband […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-roidis/#i_0

SÉFÉRIS GEORGES (1900-1971)

  • Écrit par 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 1 209 mots

Premier prix Nobel (1963) de la Grèce moderne, Georges Séféris occupe sans doute, dans la littérature de son pays, une des places les plus prestigieuses. Reflétant la crise profonde créée par le désastre d'Asie Mineure (1922), sa poésie, chronique d'un naufrage, méditation sur les ruines ou recherche d'un nouvel équilibre, ne tâche pas moins d'engager, à travers son pessimisme et son désespoir rés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-seferis/#i_0

SIKELIANOS ANGELOS (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Nicolas LEVENTIS
  •  • 1 771 mots

À Angelos Sikelianos appartient le grand mérite de renouveler l'hellénisme. Par sa poésie sublime, ses drames poétiques, sa prose oratoire, enfin par sa personnalité exubérante, il a puisé dans la pérennité de sa tradition, en se tournant surtout vers la Grèce ancienne, sans pour autant négliger la symbolique chrétienne. Croyant à la mission prophétique du poète, il a voulu harmoniser tout ce qui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angelos-sikelianos/#i_0

SOLOMOS DENYS (1798-1857)

  • Écrit par 
  • Panayotis MOULLAS
  •  • 1 197 mots

Coryphée parmi les poètes de la Grèce moderne, Solomos demeure, par la haute tâche qu'il s'est assignée, un exemple de conscience artistique inégalé. Il entreprit de concilier le romantisme et le classicisme dans « un genre mixte, mais légitime ». Poète européen, il sut lier, dans une grande synthèse, la culture italienne, les « lumières » françaises et l'idéalisme allemand à la tradition et à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-solomos/#i_0

SOTIRIOU DIDO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 540 mots

Journaliste, écrivain, femme engagée dans le combat pour la démocratie, le féminisme et le rapprochement gréco-turc, Dido Sotiriou est née le 18 février 1909 à Aydin, en Asie Mineure, dans la région de Smyrne (Izmir). Son père est alors un industriel grec éclairé de l'Empire ottoman. Après la chute de l'Empire, l'armée grecque occupe l'Ionie anatolien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dido-sotiriou/#i_0

TSIRKAS STRATIS (1911-1980)

  • Écrit par 
  • Domonkos SZENES
  •  • 644 mots

L'écrivain grec Stratis Tsirkas est né au Caire. Les cinquante premières années de son existence se déroulent au Caire et à Alexandrie, où vit une forte communauté grecque. Il appartient à cette diaspora hellène que l'on retrouve en Égypte, en Palestine, en Turquie, à Chypre. Les guerres, les révolutions sont venues redoubler les exils, les errances.L'œuvre de Tsirkas a pour cadre cette Égypte — p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stratis-tsirkas/#i_0

VÁRNALIS KÓSTAS (1883-1974)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 481 mots

Poète officiel d'un parti pour les uns, modèle de l'écrivain engagé pour d'autres, Várnalis se situe résolument à gauche sur l'échiquier de la littérature grecque contemporaine. Après un premier recueil d'inspiration romantique, Kêrêthres (1905 ; « Gâteaux de cire »), il semble hésiter longtemps entre divers registres, du chant patriotique au sonnet parnassien, et se contente d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kostas-varnalis/#i_0

XÉNOPOULOS GRIGORIOS (1867-1951)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 559 mots

Pratiquement inconnu hors des frontières de son pays, Grigorios Xénopoulos est pourtant, par l'ampleur et la diversité de sa production, la figure dominante, la plus populaire aussi, de la littérature grecque de l'entre-deux-guerres. Né à Istanbul, auteur d'une vingtaine de romans, d'autant de recueils de nouvelles, il s'est en effet illustré dans tous les genres, du théâtre au journalisme, avec u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grigorios-xenopoulos/#i_0