ALEXAKIS VASSILIS (1943-2021)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain grec mais aussi dessinateur, journaliste et cinéaste, Vassilis Alexakis est né le 25 décembre 1943 à Athènes, dans le quartier populaire de Kallithea, peuplé de Grecs venus des îles de la mer Égée fuyant la misère et de réfugiés d’Asie Mineure chassés par les nationalistes turcs en 1922-1923. À cette époque, la capitale grecque était occupée par une armée allemande implacable et la population souffrait de famine.

La famille d’Alexakis était originaire de l’île de Santorin, d’où l’attachement de l’homme aux Cyclades. Ce qui l’amena à passer sa vie entre Paris, Athènes, où il est mort le 11 janvier 2021, et l’île de Tinos.

Il arrive à Paris en 1960 avec une bourse lui permettant de s’inscrire à l’École supérieure de journalisme de Lille. À l’époque, il ne parle pas un mot de français. Il restera trois ans avant de rentrer en Grèce, qui connaît en 1963 sa première ouverture démocratique avec l’arrivée au pouvoir du centriste Georges Papandréou. Cette ouverture, pourtant modérée, déplaît à Washington qui organise le coup d’État des colonels le 21 avril 1967.

Comme beaucoup de jeunes Grecs francophones, Alexakis réussit à rejoindre la France en 1968, où il va croiser nombre de réfugiés politiques. Il écrit alors des piges pour Le Monde, La Croix, Le Monde des livres et France Culture. Il réalise aussi cinq courts-métrages. Son premier roman, Le Sandwich, paraît en 1974 chez Julliard. Par la suite, l’écrivain va rencontrer l’écrivain-éditeur Jean-Marc Roberts (1954-2013) avec qui il se lie d’amitié et qui sera son éditeur au Seuil, puis chez Fayard et enfin chez Stock.

Grec par ses parents, français par ses enfants, Alexakis écrit ses romans soit en grec, soit en français. Espiègle, maniant volontiers l’autodérision et l’humour noir, il avait l’habitude de dire qu’il écrivait deux fois ses livres. Ce n’est donc pas un hasard s’il publie Paris-Athènes en 1989, La Langue maternelle en 1995, qui lui vaut le prix Médicis, et Les Mots étrangers en 2002. En 2007, avec Ap. J.-C., il est récompensé du grand prix de l’Académ [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée

Classification

Pour citer l’article

Christophe CHICLET, « ALEXAKIS VASSILIS - (1943-2021) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vassilis-alexakis/