Dadaïsme ou dada


ANTI-ART

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 3 063 mots

Dada, en 1919, a remplacé l'« art : mot perroquet » selon Tzara, qui a affirmé dans sa Proclamation sans prétention que « l'art s'endort pour la naissance d'un monde nouveau ». Malgré le nihilisme de Dada, qui exerça ses ravages pendant six ans, de 1916 à 1922, son action de sabotage suscita, contrad […] Lire la suite

DADA

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR, 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 5 747 mots
  •  • 1 média

C'est miracle qu'on puisse aujourd'hui voir et lire des œuvres du mouvement dada, en dépit de sa persécution par le régime nazi (il est le seul mouvement explicitement désigné par Hitler dans Mein Kampf), des autodafés qui ont consumé « l'art dégénéré », de la fragilité et du caractère périssable des matériaux utilisés, et surtout de son hostilité envers la bourgeoisie de son t […] Lire la suite

DADA (exposition)

  • Écrit par 
  • Florian RODARI
  •  • 965 mots

Rien n'est plus étranger à l'esprit dada que la consécration. Le rejet de toute autorité et l'abandon du culte de la personnalité constituent même les rares principes qui ont animé, de 1916 à 1922, la geste dada. En effet, avant même d'être à l'origine de certaines des œuvres les plus importantes du xxe siècle, ce […] Lire la suite


Affichage 

Typique Amalgame vertical en tant que représentation du Dada Baargeld, J. T. Baargeld

 Typique Amalgame vertical en tant que représentation du Dada Baargeld , J. T. Baargeld

photographie

Johannes Theodor Baargeld, «Typique Amalgame vertical en tant que représentation du Dada Baargeld (Typische Vertikalklitterung als Darstellung des Dada Baargeld)», 1920. Photomontage et collage, 37,1 cm × 31 cm. Kunsthaus, Zurich. 

Crédits : AKG

Afficher

 Typique Amalgame vertical en tant que représentation du Dada Baargeld , J. T. Baargeld

Typique Amalgame vertical en tant que représentation du Dada Baargeld, J. T. Baargeld
Crédits : AKG

photographie