Néo-réalisme italien


ITALIE - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 7 693 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le néo-réalisme et les années d'après guerre (1945-1959) »  : […] Préparé par une réflexion théorique et par une expérience pratique, le néo-réalisme donne ses premières œuvres en 1945 avec Giorni di gloria (Jours de gloire), film documentaire coordonné par Mario Serandrei (1907-1966) et Giuseppe De Santis (1917-1997), auquel prennent part Luchino Visconti et Marcello Pagl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-le-cinema/3-le-neo-realisme-et-les-annees-d-apres-guerre-1945-1959/

NÉO-RÉALISME ITALIEN

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 3 177 mots
  •  • 9 médias

Le néo-réalisme désigne le mouvement culturel qui se développe en Italie dès la fin du fascisme et qui témoigne d'un intérêt soutenu pour la réalité socio-économique du pays. Il concerne la littérature, le cinéma, les arts, mais, pour ces derniers, on parle plutôt de réalisme. D'une ampleur considérable, il n'a pas constitué une école ayant sa doctrine codifiée ou son manifeste. Dans la diversité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-realisme-italien/#i_0

ROME, VILLE OUVERTE, film de Roberto Rossellini

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 940 mots

Fils de famille sans fortune, amateur de voitures, père de famille(s), Roberto Rossellini (1906-1977) est une figure inclassable dans les genres et les périodes du cinéma. Ses trois films de guerre : Le Navire blanc (La nave bianca, 1941), Un pilote revient (Un pilota ritor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-ville-ouverte-roberto-rossellini/#i_0


Affichage 

Cesare Zavattini

Cesare Zavattini

photographie

Le scénariste Cesare Zavattini (1902-1989), figure essentielle du néo-réalisme. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Voleur de bicyclette, V. De Sica

Le Voleur de bicyclette, V. De Sica

photographie

Le Voleur de bicyclette (1948), de Vittorio De Sica (1901-1974), film phare du néo-réalisme. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Silvana Mangano dans Riz amer

Silvana Mangano dans  Riz amer

photographie

Silvana Mangano (1930-1989), dans Riz amer (1949) de Giuseppe De Santis. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Paisà, R. Rossellini

Paisà, R. Rossellini

photographie

Paisà (1946), de Roberto Rossellini (1906-1977). La guerre en Italie, du débarquement en Sicile aux combats dans le delta du Pô. La plupart des acteurs sont des non professionnels. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La terre tremble, L. Visconti

La terre tremble, L. Visconti

photographie

La terre tremble (1948), de Luchino Visconti (1906-1976), adaptation néo-réaliste des Malavoglia de Verga. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Umberto D, V. De Sica

Umberto D, V. De Sica

photographie

Umberto D (1952), de Vittorio De Sica (1901-1974). Après Le Voleur de bicyclette, De Sica et son scénariste Cesare Zavattini poursuivent leur description d'une société en pleine mutation qui n'épargne ni les chômeurs ni les petits retraités. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Cesare Zavattini

Cesare Zavattini
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Voleur de bicyclette, V. De Sica

Le Voleur de bicyclette, V. De Sica
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Silvana Mangano dans  Riz amer

Silvana Mangano dans Riz amer
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Paisà, R. Rossellini

Paisà, R. Rossellini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La terre tremble, L. Visconti

La terre tremble, L. Visconti
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Umberto D, V. De Sica

Umberto D, V. De Sica
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie