Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Cinéma autrichien

Articles

  • AMOUR (M. Haneke)

    • Écrit par Michel CIEUTAT
    • 1 058 mots

    Onzième long-métrage de Michael Haneke réalisé pour le grand écran, Amour ne peut surprendre que ceux qui perçoivent d'abord ce cinéaste sous l'angle de la violence, du pessimisme ou de la froideur intellectuelle. En effet, ce film – qui montre un couple d'octogénaires, lié par une complicité tant...

  • CACHÉ (M. Haneke)

    • Écrit par Frédéric STRAUSS
    • 961 mots

    Des Autrichiens, ses compatriotes, Michael Haneke a souvent décrit une curieuse et désagréable manie. « On me demande toujours, quand je suis à l'étranger, pourquoi les écrivains et les cinéastes autrichiens sont si durs, si pessimistes et déprimants dans leur vision du monde. Mon idée est que les Autrichiens...

  • FUNNY GAMES U.S. (M. Haneke)

    • Écrit par Raphaël BASSAN
    • 1 120 mots

    Funny Games U.S. (2008) se présente comme une « copie » assez fidèle du film éponyme autrichien de 1997, réalisé par le même Michael Haneke. Pourtant, la période et le pays de l'action ayant changé, c'est un film différent qui en émerge concrètement. Si le cinéaste a cru nécessaire de revenir...

  • LA PIANISTE (M. Haneke)

    • Écrit par Frédéric STRAUSS
    • 969 mots

    Les trois prix décernés à La Pianiste par le jury du festival de Cannes, en mai 2001, ont salué un film et des acteurs impressionnants (Isabelle Huppert et Benoît Magimel), tout en consacrant une des révélations du cinéma européen des années 1990, l'Autrichien Michael Haneke. À l'œuvre...

  • LE RUBAN BLANC (M. Haneke)

    • Écrit par Pierre GRAS
    • 1 050 mots

    Splendeur du noir et blanc, puissance de l'évocation historique, dénonciation de la violence : trois qualités du Ruban blanc, le dixième long-métrage de Michael Haneke, palme d'or du festival de Cannes 2009. Le cinéaste autrichien, qui avait longtemps pris le parti de choquer par sa manière...