Jean DULCK

professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

BURNS ROBERT (1759-1796)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 931 mots

Le plus grand poète écossais. Fils d'un pasteur d'Alloway (Ayrshire), Robert Burns vécut toute sa vie en Écosse, d'abord dans son comté natal, connu aujourd'hui des touristes sous le nom de Burns Country, puis à Édimbourg de 1787 à 1791. Il se fixa ensuite à Dumfries où il mourut des suites d'une beuverie. La vie de Burns fut très mouvementée car elle fut jalonnée d'aventures sentimentales, tragiq […] Lire la suite

GOLDSMITH OLIVER (1728-1774)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 030 mots

Polygraphe doué, esprit encyclopédique, comme on en trouve tant à son époque, Goldsmith ne met en œuvre toutefois qu'une information superficielle et manquant parfois de sûreté. Curieux d'esprit, généreux et sensible, volontiers moralisant, Goldsmith sait rire des faiblesses de ses contemporains et s'en moquer avec aménité. Représentatif du milieu littéraire anglais de la seconde moitié du […] Lire la suite

POPE ALEXANDER (1688-1744)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 862 mots

Le plus grand poète classique anglais, poète des salons, de la ville et de la vie sociale, a dû toujours vivre en marge de la société et en dehors de Londres. Il était en effet catholique et en tant que tel exclu de la vie de la capitale.Pope est une personnalité très discutée ; certains voient en lui un infirme hypocrite et méchant, une « guêpe », d'autres insistent sur ses amitiés durables, son […] Lire la suite

RICHARDSON SAMUEL (1689-1761)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 259 mots

Sans cet imprimeur, petit-bourgeois typique de la Cité de Londres, le développement du roman anglais, et avec lui des romans européens, eût, sans doute, été retardé de plusieurs années. Il en a donné la première formule en montrant les tensions psychologiques et morales chez des êtres mis dans une situation telle que leurs relations et tout leur psychisme sont le jeu de conflits terribles, où s'af […] Lire la suite

SHERIDAN RICHARD BRINSLEY (1751-1816)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 062 mots

La vie et l'œuvre de Sheridan se partagent entre le théâtre et la politique. Jouet d'une oligarchie puissante, qui se servait de son éloquence, il n'a pas réussi vraiment sa carrière politique bien qu'ayant écrit quelques-uns des meilleurs discours de l'histoire parlementaire britannique. Son œuvre théâtrale demeure pétillante d'esprit, trépidante de vie et de gaieté. Ses comédies narquoises reflè […] Lire la suite