Jacqueline de ROMILLY

ancienne élève de l'École normale supérieure, membre de l'Institut, professeur au Collège de France

ESCHYLE (env. 525-456 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 4 667 mots

Le théâtre d'Eschyle a tant de grandeur qu'il fascine et intimide. La profondeur des problèmes qu'il a su lire dans les vieux mythes grecs, l'acuité avec laquelle se traduit chez lui la crainte constante des dieux, la richesse de son lyrisme, aux formes âpres et mystérieuses, tout cela peut y contribuer. Mais ces mérites correspondent aussi à la place qu'occupe Eschyle dans l'histoire littéraire : […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY, 
  • Joseph MOGENET
  •  • 8 259 mots

Si abondante qu'elle soit par les œuvres conservées, si étendue qu'elle ait été dans le temps, puisqu'elle s'étale du viiie siècle avant J.-C. au vie siècle de notre ère, la littérature grecque ancienne s'est concentrée essentiellement – à une exception majeure près, celle d'Homère – sur une courte périod […] Lire la suite

HÉRODOTE (env. 484-425 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 2 280 mots

Hérodote est le premier historien grec, et déjà les Anciens l'appelaient le père de l'histoire. Son œuvre témoigne donc de la naissance d'un genre.Cela ne veut pas dire que l'on ne rencontre avant lui aucune espèce de tentative pour relater des événements passés. Les Grecs avaient eu d'abord dans l'épopée un modèle de récit littéraire qui, pour une part au mo […] Lire la suite

SOPHOCLE (495-406 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 3 405 mots

Plus jeune qu'Eschyle, dont l'œuvre garde une majesté un peu archaïque, mais plus âgé qu'Euripide, qui tente déjà des innovations parfois à la limite du tragique, Sophocle représente, au ve siècle avant J.-C., l'équilibre et comme la perfection du genre tragique. Par là, […] Lire la suite

THUCYDIDE (env. 460-env. 400 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 2 447 mots

Thucydide occupe une place unique parmi les historiens. Racontant une guerre qu'il avait vécue, il en a donné une analyse si profonde qu'il a réussi à en faire, comme il se l'était proposé, une « acquisition pour toujours », où chaque époque apprend, à travers ce récit du ve siècle avant J.-C., à mieux comprendre ce qu'elle vit. Thucydide a raconté la […] Lire la suite