Anne RASMUSSEN

professeure d'histoire de la médecine et de la santé à l'université de Strasbourg

DAKIN LIQUEUR DE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 057 mots

Les premiers mois de la Grande Guerre firent la démonstration de la gravité sans précédent des blessures provoquées par l’armement moderne. Phénomène nouveau : sous l’effet des projectiles d’artilleriela grande majorité des plaies étaient infectées par des éclats d’obus, billes de shrapnels, débris de vêtements ou de terre… Gangrène gazeuse, […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - La santé aux armées

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 4 542 mots

La Grande Guerre inaugure l’ère des conflits où la question sanitaire joue un rôle de première importance : la santé des troupes devient un enjeu de portée militaire, médicale et politique. Sur le plan militaire, la guerre de masse, à l’échelle industrielle, se mène « à coup d’hommes », selon la formule que Foch emprunte à Chateaubriand. Confrontées aux immen […] Lire la suite

L'INVENTION DE LA SCIENCE. LA NOUVELLE RELIGION DE L'ÂGE INDUSTRIEL (G. Carnino)

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 078 mots

L’Invention de la science (Seuil, 2015) est un ouvrage issu de la thèse de doctorat en histoire des sciences de Guillaume Carnino, conduite sous la direction de Dominique Pestre, pionnier de l’introduction en France des sciencestudies, dont on reconnaît aisément l’acuité des questionnements qui sous-tendent ce travail. […] Lire la suite

VACCINATION ANTITYPHOÏDIQUE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 158 mots

Au premier semestre de 1915, alors que la guerre s’est enlisée sur le front occidental,une violente épidémie de typhoïde balaie la zone des armées. Elle éclate en novembre 1914, connaît un pic dans les premiers mois de 1915, et est suivie d’un nouvel épisode épidémique sérieux constitué cette fois de paratyphoïdes, qui atteint son paroxysme à l’été de 1915. L […] Lire la suite