BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

VÉNUS, planète

Afficher la liste complète (24 médias)

2.   Caractéristiques générales

Vénus est la deuxième planète du système solaire que l'on rencontre en s'éloignant du Soleil. Elle gravite sur une orbite quasi circulaire dont le rayon moyen est de 108 millions de kilomètres. De ce fait, Vénus reçoit un rayonnement solaire presque deux fois plus intense que la Terre, et sa période de révolution sidérale est de 224,7 jours terrestres. Paradoxalement, la rotation de la planète est extrêmement lente (243 jours terrestres) et s'effectue dans le sens rétrograde. Le caractère circulaire de l'orbite et la très faible inclinaison (— 20) de l'axe de rotation par rapport au plan orbital n'entraînent pas d'effets saisonniers très marqués.

En raison de sa taille (rayon équatorial égal à 6 051,95 km, soit 0,949 rayon terrestre) et de sa masse (48,70 × 1023 kg, soit 0,815 masse terrestre), Vénus est souvent considérée comme comparable à la Terre. Les tableaux 1 et 2 de l'article planètes présentent les caractéristiques physiques et orbitales comparées de ces deux planètes. Sa densité moyenne (5,25) indique que Vénus doit, à l'instar de la Terre, être constituée de roches silicatées, et être une planète différenciée. Malgré l'absence de données sismologiques, un modèle de structure interne fondé sur les données topographiques et gravimétriques a été proposé. Vénus posséderait en son centre un noyau de 2 900 kilomètres de rayon, constitué de fer ; l'absence de champ magnétique suggère que le fer serait à l'état solide. Ce noyau serait entouré d'un manteau silicaté de viscosité plus importante que celle du manteau terrestre (1020 Pa.s), due à sa composition anhydre. Sa lithosphère thermique serait épaisse de 300 kilomètres, alors que sa lithosphère élastique aurait une épaisseur comparable à celle de la Terre, soit 35 kilomètres. Sa croûte serait composée de silicates de densité 2,8 (basalte) concentrant les éléments radioactifs, d'après les analyses pétrochimiques effectuées par les sondes soviétiques. Son épaisseur crustale, déterminée par des modèles de déformation tectonique et des modèles de relaxation viscoélastique des […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  21 pages…

Pour citer cet article

Véronique ANSAN, Éric CHASSEFIÈRE, Philippe MASSON, Francis ROCARD, « VÉNUS, planète  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« VÉNUS, planète » est également traité dans :

ASTROLOGIE
Dans le chapitre "Le rapport planète-signe avant Ptolémée"
ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme
Dans le chapitre " L'espace pour connaître l'Univers"
ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide
Dans le chapitre "Vénus et Mercure"
ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions
EXOBIOLOGIE
Dans le chapitre "De Mercure à la Terre"
IONOSPHÈRE
Dans le chapitre "Les ionosphères planétaires"
PLANÈTES
Dans le chapitre " Naissance de la planétologie comparée"
RADIOASTRONOMIE
Dans le chapitre "Émission thermique des solides et des gaz"

Afficher la liste complète (8 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média