BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ORPHÉE

Médias

Médias de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

 

Doué d'une voix merveilleuse, que les Grecs connotent par le miel, OrphéeOrphée est un poète mythique, le maître exemplaire de la parole chantée. Il charme, il séduit les hommes, des plus musiciens aux plus sauvages, et aussi les plantes, les animaux les plus féroces<it>Orphée charmant les animaux</it>, R. Savery, jusqu'aux pierres. C'est là sa démesure, qui doit le perdre. Au centre du mythe de cet homme qui s'identifie à sa voix se place une histoire d'amour ou de séduction. Orphée est le jeune époux d'Eurydice. Leur lune de miel est troublée par l'intrusion d'Aristée, honnête apiculteur que le désir d'Eurydice pousse à se mal conduire. Il poursuit la jeune femme, un serpent d'eau la blesse. Orphée descend aux Enfers pour reprendre Eurydice. Sa voix séduit les puissances infernales, qui l'autorisent à repartir en compagnie de sa jeune épouse. Mais on lui prescrit de marcher devant elle sans se retourner ni lui adresser la parole. Orphée est incapable de respecter le double interdit qui impose à des amants de ne communiquer entre eux ni oralement, ni visuellement. Il perd définitivement Eurydice qu'il a voulu regarder ou, dit une autre version, embrasser sans attendre.

OrphéePhotographie

OrphéeOrphée enchante les animaux sauvages en jouant de sa lyre. Cette grande mosaïque romaine, réalisée en 250 ap. J.-C . l'ensemble mesure 4,16 m sur 3,6 m . a été découverte à Rougga, près de Thysdrus. Musée archéologique, El Djem.

Crédits: G. Mermet/ AKG Consulter

<it>Orphée charmant les animaux</it>, R. SaveryPhotographie

Orphée charmant les animaux, R. SaveryRoelandt SAVERY, Orphée charmant les animaux, huile sur bois. Musée du Louvre, Paris.

Crédits: Peter Willi/ The Bridgeman Art Library/ Getty Consulter

Le mariage a besoin de bonne distance. Orphée l'ignore, lui qui confond par sa voix de miel les hommes et les bêtes, la nature sauvage et le monde socialisé. Désolé et solitaire, Orphée se retire dans la compagnie des animaux que ses chants rassemblent autour de lui. Les femmes, s'estimant méprisées, se jettent sur lui, le déchirent et le mettent en pièces, à la manière de bêtes sauvages que Dionysos aurait rendues furieuses.

Marcel DETIENNE

Pour citer cet article

DETIENNE, « ORPHÉE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphee/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ORPHÉE » est également traité dans :

INSPIRATION (Grèce antique)

Écrit par :  Luc BRISSON

Dans le chapitre "La figure d'Orphée"  : …  que l'on remonte en Grèce ancienne, la conviction s'impose suivant laquelle ce sont les Muses qui inspirent le poète. Dès lors, on comprend mieux pourquoi Orphée, cette figure mythique, à qui l'on donne pour mère Calliope (Platon, République, II, 364e), la première des Muses (Hésiode, Théogonie), a pu être considéré comme le premier des poètes… Lire la suite
NOVALIS (1772-1801)

Écrit par :  Catherine KOENIG

Dans le chapitre "La quête"  : …  Mais que vit-il ? miracle des miracles, soi-même. » Cette recherche, véritable quête d'Orphée, exige un départ, ou une disparition, et seule cette séparation des deux amants – Heinrich et Mathilde, Hyacinthe et Bouton de Rose – permet leur réunion finale. L'un découvre que la Fleur bleue et Mathilde ne font qu'un, l'autre,… Lire la suite
L'ORFEO (C. Monteverdi)

Écrit par :  Denis MORRIER

Dans le chapitre "Argument"  : …  L'action se déroule dans les plaines de Thrace (actes I, II et V), à l'entrée des Enfers (acte II) et dans le séjour des morts (acte IV… Lire la suite
ORFEO ED EURIDICE (C. W. von Gluck)

Écrit par :  Denis MORRIER

Dans le chapitre "Argument"  : …  L'action se situe aux alentours du tombeau d'Eurydice : « Pour conserver l'unité de lieu de ce poème, on suppose que son tombeau est placé dans une campagne voisine du lac d'Averne, qui conduit à l'entrée des Enfers » (livret imprimé chez Delormel, 1774… Lire la suite
ORPHISME

Écrit par :  Marcel DETIENNE

religieuse qui surgit dans la Grèce du vie siècle avant notre ère et se rattache à Orphée, le maître des incantations, l'enchanteur légendaire d'origine thrace. Par son genre de vie et par son système de pensée, ce mouvement sectaire se caractérise par un refus de l'ordre social solidaire… Lire la suite
SIRÈNES, mythologie

Écrit par :  Robert DAVREU

En un épisode demeuré célèbre, L'Odyssée (liv. XII), qui nomme pour la première fois les Sirènes (Seirènes), raconte comment Ulysse parvint, en suivant les conseils de la magicienne Circé, à vaincre ces êtres redoutables, mi-femmes, mi-oiseaux, ou plus exactement à résister au charme… Lire la suite
LE VOILE D'ISIS. ESSAI SUR L'HISTOIRE DE L'IDÉE DE NATURE (P. Hadot)

Écrit par :  Jean-Baptiste GOURINAT

Face aux secrets de la nature, il y a deux attitudes fondamentales. Pierre Hadot appelle l'une « prométhéenne », par référence au fils du Titan, qui déroba le feu aux dieux pour améliorer la vie des hommes. L'autre attitude renvoie à Orphée, le poète mythique qui sut pénétrer les secrets de la nature par « la mélodie, le rythme et l'harmonie… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.