BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

GAUMONT

Le Français Léon Gaumont (1864-1946) est un industriel établi dans le matériel photographique lorsqu'il décide de financer les travaux de Georges Demen̈y sur l'image animée. Sa secrétaire, Alice Guy, passe à la réalisation dès 1896. Fabricant de matériel, Gaumont produit des films burlesques et des saynètes comiques, des petites fictions, qui alimentent un marché naissant, tandis que sont lancées bien des expériences : dessins animés d'Émile Cohl, recherches sur le son et la couleur. Les metteurs en scène Léonce Perret, Louis Feuillade, Jean Durand, Henri Fescourt œuvrent dans un grand studio installé en 1905 à Paris dans la Cité Elgé (les usines Gaumont) – modernisé, il deviendra en 1953 le fameux studio de télévision des Buttes-Chaumont avant d'être détruit en 1990. Gaumont crée des agences et des filiales dans une vingtaine de pays, produit des actualités cinématographiques, constitue un circuit de salles de cinéma, dont à Paris, place de Clichy, le célèbre Gaumont-Palace (3 400 places). De nombreux succès portent la marque Gaumont : Fantômas (1913-1914), Les Vampires (1915-1916), Judex (1917) de Louis Feuillade...

Jusqu'à la Première Guerre mondiale, Gaumont est, au côté de Pathé, une des firmes qui dominent le cinéma international, et détient des parts de marché importantes en Europe et aux États-Unis. La guerre sonne le glas de la puissance du cinéma français, et c'est le déclin. La Metro Goldwyn Mayer, intéressée principalement par le réseau de salles, entre dans le capital de Gaumont, qui va délaisser la production en 1927. Les efforts de Léon Gaumont associé à des ingénieurs danois pour se relancer dans le cinéma parlant, le conduisent à l'échec ; il perd en 1930 le contrôle de sa société au profit d'un groupe financier animé par Corniglion-Molinier, producteur (il fera Drôle de drame, Courrier Sud, et Sierra de Teruel de Malraux), futur officier de la France libre et ministre de la IVe République. S'opère alors la fusion de plusieurs firmes sous le nom de [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

Daniel SAUVAGET, « GAUMONT  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaumont/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« GAUMONT » est également traité dans :

FRANCE (Arts et culture) - Le cinéma

Écrit par :  Jean-Pierre JEANCOLASRené PRÉDAL

Dans le chapitre "Le choc du cinéma parlant et la Grande Dépression"  : …  et deux tristes feuilletons commencent, qui s'étireront jusqu'à la veille de la guerre : les effondrements parallèles de Pathé et de Gaumont. En 1934, Gaumont dépose son bilan. Ce n'est qu'après quatre ans de tractations qu'un groupe financier en rachète les débris et relance l'entreprise. Pathé, devenu Pathé-Natan en 1929, connaît le même sort… Lire la suite
GUY ALICE (1873-1968)

Écrit par :  Universalis

de Georges Méliès, quelques-uns datent ce premier film de 1900.) La jeune Alice se retrouve bientôt à la tête de la production cinématographique chez Gaumont. Elle dirigera ainsi la plupart des films de la société jusqu'en 1905. La croissance de l'entreprise est telle qu'il devient ensuite nécessaire de recruter d'autres réalisateurs… Lire la suite
RASSAM JEAN-PIERRE (1942-1985)

Écrit par :  Vincent TOLEDANO

Au milieu des années 1970, avec un ancien camarade de classe, Nicolas Seydoux, un publicitaire, Daniel Toscan du Plantier, et l'appui financier d'un Jean Riboud compréhensif, Jean-Pierre Rassam organise le rachat de la Gaumont. Héritier de la famille Schlumberger, Nicolas Seydoux prend en main les… Lire la suite
TOSCAN DU PLANTIER DANIEL (1941-2003)

Écrit par :  Daniel SAUVAGET

En 1974, Nicolas Seydoux, l'un des héritiers Schlumberger, devient propriétaire de la maison Gaumont. Il va lui faire prendre le virage de la modernité, avec le concours de son ami Daniel Toscan du Plantier, né en 1941 à Chambéry, et venu de la publicité et de la presse (France-SoirLire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.