BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FALUN GONG, mouvement religieux

Le Falun Gong, qui signifie en chinois « discipline de la roue du dharma », ou falun dafa, relève d'un amalgame de pratiques corporelles et spirituelles mis au point en 1992 par son fondateur, Li Hongzhi (né en 1952), et adopté par des millions de Chinois. Il fait l'objet d'une campagne de répression par le gouvernement depuis 1999. La montée du falun gong s'inscrit dans un engouement plus large pour le qigong, « discipline du souffle vital », mouvement dont les origines modernes remontent aux années 1950, avec les efforts des autorités pour protéger la médecine traditionnelle chinoise, alors menacée par l'importation de la médecine occidentale. Les « inventeurs » du qigong s'étaient chargés d'une double mission : inventorier les pratiques traditionnelles liées à la santé, et refaçonner ces pratiques de manière à les départir de leur contexte « superstitieux » afin d'en faire des pratiques « scientifiques. » Malgré ces débuts prometteurs, le qigong sera condamné pendant la révolution culturelle (1966-1976), en tant que « vestige féodal ».

Au début des années 1970, une nouvelle forme de qigong éclot, cette fois dans les parcs publics de Pékin, où des maîtres charismatiques se proposent de soigner les malades sur la base des enseignements qui puisent dans les mêmes racines que le qigong clinique, sans être pour autant sanctionné par la médecine académique. Par la suite, des scientifiques réputés annoncent la découverte de l'existence matérielle du qi, le « souffle vital », réaffirmant par là le caractère scientifique du qigong. En conséquence, l'enthousiasme pour le qigong resurgit au cours des années 1980, succès dirigé par des centaines de maîtres. Le parti y voit une nouvelle « science chinoise » en même temps qu'un outil efficace pour améliorer la santé du peuple, à un moment où l'État entend réduire les dépenses publiques. Selon certaines estimations, le nombre de pratiquants du qigong s'élève à l'époque à des dizaines, voire des centaines de millions. Le Falun G [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

David OWNBY, « FALUN GONG, mouvement religieux  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/falun-gong-mouvement-religieux/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« FALUN GONG, mouvement religieux » est également traité dans :

CHINE - Histoire de 1949 à nos jours

Écrit par :  Jean-Philippe BÉJAFrançois GODEMENT

Dans le chapitre "La décennie Jiang Zemin"  : …  dix mille membres d’un groupe de qigong (gymnastique mystique), la Falun Gong, encerclent pendant douze heures Zhongnanhai, le siège de la direction du parti et du gouvernement, pour exiger que le parti punisse les auteurs d’un article qui accusaient leur mouvement d’obscurantisme. Les dirigeants s’inquiètent qu’un groupe… Lire la suite
CHINE - Politique religieuse

Écrit par :  Benoît VERMANDER

Dans le chapitre "Un cadre légal contraignant"  : …  Cette continuité ne doit pas dissimuler une évolution sourde qui s'esquisse au tournant du siècle : en 1999, le mouvement millénariste Falun Gong, mélange de croyances bouddhistes, de pratiques taoïstes et d'apports hétéroclites, menace directement le contrôle exercé par le parti sur la « civilisation spirituelle », c'est-à-dire sur l'… Lire la suite
QIGONG ou CHI GONG

Écrit par :  Catherine DESPEUX

non conventionnelles en Occident. Mais le succès démesuré de l'une de ses écoles, le Falun Gong, a provoqué le déclin du qigong, désormais interdit dans les lieux publics. Il subsiste cependant des centres de qigong à vocation thérapeutique, comme le premier centre instauré en 1950 à Beidaihe pour soigner les cancéreux. Le… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.