BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) Le retour à la démocratie

3.   La consolidation démocratique

Les données électorales de 1982 ne soulignent pas seulement l'écrasement de l'U.C.D., le triomphe socialiste et la bipolarisation de la vie politique espagnole (l'opposition étant menée désormais par le parti de droite qu'est l'Alianza popular, plutôt que par l'U.C.D. qui va bientôt perdre jusqu'à son nom). Elles traduisent aussi l'imposition rapide du principe de l'alternance démocratique en Espagne, et marquent un recul très important de l'abstentionnisme, qui affectait en général un tiers de l'électorat hors l'épisode exceptionnel des premières élections libres du 15 juin 1977. En outre, ces données ramènent l'hypothèse autonomiste à sa juste proportion. Dans l'ensemble du pays, les partis autonomistes ou séparatistes – l'exception – recueillent en 1982 moins de 8 p. 100 des voix, alors qu'ils pourraient toucher le quart de l'électorat. En Catalogne même, ils ne mobilisent qu'entre le tiers et la moitié des électeurs selon les provinces et une légère majorité de ceux-ci au Pays basque. Sur un plan de stricte démocratie, la monarchie actuelle est en passe d'édifier le système de partis et le consensus national que la République des années 1931-1936 s'était révélée incapable de consolider dans l'ensemble du pays.

  Les zones d'ombre : l'armée, le terrorisme, l'Europe

Cela suffit-il ? Huit généraux ont été assassinés entre 1978 et 1982, et certains militaires espagnols conservent l'habitude des complots antidémocratiques, même s'ils ne débouchent que sur l'aventure putschiste menée par le lieutenant-colonel Tejero le 23 février 1981. Cependant, l'environnement international de l'Espagne n'est plus celui – propice aux dictatures fascistes – des années 1930. Il n'est pas davantage celui de l'Amérique latine, où les contextes sociaux internes expliquent pour beaucoup les interventions des militaires. Comme celles des pays européens voisins, l'armée espagnole est fondée sur la conscription ; ses chefs hésiteraient à tout le moins à se coupe[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  16 pages…

 

Pour citer cet article

Guy HERMET, Mercedes YUSTA RODRIGO, «  ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-le-retour-a-la-democratie/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ESPAGNE » est également traité dans :

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie
ESPAGNE (Arts et culture) - La langue
ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature
ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol
ESPAGNE (Arts et culture) - La musique

Afficher la liste complète (9 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.