BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

UDERZO ALBERT (1927-    )

Né de parents italiens le 25 avril 1927 à Fismes (Marne), Albert Uderzo débute très jeune dans la bande dessinée. Il n’a pas vingt ans quand il publie dans le magazine O.K. une fantaisie médiévale, Arys Buck et son épée magique (1946-1947) ; elle est suivie d’une autre série humoristique sur le Moyen Âge, Belloy, qui connaîtra une longue carrière, depuis O.K. en 1948 jusqu’à La Libre junior (supplément du quotidien La Libre Belgique) en 1966.

En 1949, Albert Uderzo devient reporter-dessinateur à France-Dimanche (il dessine des histoires en images sur l’actualité), puis réalise dans France-Soir quelques épisodes de la bande verticale Le crime ne paie pas. En 1951, il rencontre deux jeunes scénaristes qui joueront un rôle capital dans sa carrière, Jean-Michel Charlier et René Goscinny. Avec eux, il fonde en 1955 un syndicat qui s’efforce de défendre les droits – alors peu reconnus – des créateurs de bandes dessinées. En 1958, sur des scénarios de René Goscinny, il publie, dans le journal Tintin, Oumpah-Pah. Ces aventures comiques d’un Peau-Rouge du xviiie siècle confronté au mode de vie des Européens paraissent jusqu’en 1962 ; par leur drôlerie et leur critique amusée des ridicules de notre société, ces cinq histoires sont un des sommets de l’œuvre commune de René Goscinny et Albert Uderzo.

Le 29 octobre 1959 naît l’hebdomadaire Pilote, dont les principaux collaborateurs sont Jean-Michel Charlier, René Goscinny et Albert Uderzo. Dans le premier numéro, Albert Uderzo fait preuve de virtuosité graphique en lançant deux séries que tout oppose. Dans Astérix, dessiné dans un style comique, René Goscinny et Albert Uderzo mettent en scène un petit guerrier gaulois débrouillard, dopé par la potion magique du druide Panoramix, et son compagnon Obélix, livreur de menhirs. À travers leurs aventures burlesques, les auteurs se moquent avec humour des singularités des Français d’aujourd’hui et de leurs voisins. Tanguy et Laverdure (scénario de Jean-Michel Charlier), de facture réaliste, a pour héros deux aviateurs de l’armée française. La série rencontre un grand succès, donnant même naissance en [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

Dominique PETITFAUX, « UDERZO ALBERT (1927-    )  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-uderzo/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« UDERZO ALBERT (1927- ) » est également traité dans :

BANDE DESSINÉE

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Dans le chapitre "Le rôle moteur du journal « Pilote »"  : …  Pilote a manifestement pour modèle les journaux Spirou et Tintin, comme en témoignent, dès le premier numéro, ses deux bandes principales, Astérix, aventures comiques d'un guerrier gaulois, par Albert Uderzo et René Goscinny (1926-1977), et Tanguy et Laverdure, une série d'aviation, également… Lire la suite
GOSCINNY RENÉ (1926-1977)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Dans le chapitre "Les années « Pilote »"  : …  à une époque où la France vit dans l'ombre tutélaire du général de Gaulle. Goscinny et Uderzo taquinent l'identité française telle qu'elle s'est constituée au cours des siècles. De Gaulle, c'est l'exaltation de la nation, c'est également la décolonisation, celle-là compensant celle-ci. Astérix naît alors que la formule ressassée « Nos ancêtres les… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.