BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SEVESO ACCIDENT CHIMIQUE DE (10 juillet 1976)

Média

Média de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

 

Le 10 juillet 1976, des vapeurs toxiques de dioxine – précisément de 2,3,7,8-tétrachlorodibenzo-para-dioxine, cancérigène et tératogène même à faible dose – s'échappent d'un réacteur chimique produisant du chlorophénol de l'usine Icmesa (filiale de Givaudan), près de Milan (Italie). Ce produit, qui était présent comme impureté dans l'agent Orange utilisé comme défoliant par l'armée américaine lors de la guerre du Vietnam, est un composé polychloré chimiquement stable qui s'accumule tout au long de la chaîne alimentaire. Après l'accident, qui fit 20 blessés légers, près de 15 000 personnes ont été évacuéesAccident chimique de Seveso. Sur le site italien, des restrictions dues à la contamination du sol ont été imposées sur 1 800 hectares pendant six ans. Sur les 110 hectares les plus touchés, on a rasé toutes les constructions (735 personnes concernées) et installé un dépôt de 250 000 mètres cubes de terres contaminées. La dioxine ne disparaîtra définitivement que vers 2040. La société incriminée a versé 338 millions de francs pour financer ces travaux et indemniser les victimes.

Accident chimique de SevesoPhotographie

Accident chimique de SevesoÀ la suite de l'émission accidentelle de dioxine, le 10 juillet 1976, par une usine chimique de Seveso (Italie), la zone contaminée est interdite et ses habitants sont évacués par les autorités.

Crédits: Hulton-Deutsch/Hulton-Deutsch Collection/Corbis Consulter

Le 5 février 1980, le responsable de la production d'Icmesa a été assassiné par des terroristes de « Prima Linea ». En mai 1983, 41 fûts de terre imprégnée de dioxine provenant de Seveso sont retrouvés en France, près de Saint-Quentin (décharge de Roumazières). En 1998, la présence de dioxine dans du lait et des viandes destinés à la consommation a ravivé l'inquiétude de l'opinion publique vis-à-vis du composé polychloré, qui a finalement suivi localement la chaîne alimentaire dans cette région.

Pour prévenir ce type d'accident, l'Europe communautaire a adopté, en 1982, une directive sur les risques d'accidents industriels majeurs, dite « directive Seveso », dont les préconisations ont été renforcées et le champ d'application étendu par l'Union européenne en 1996. L'accident de l'usine « A.Z.F. » de Toulouse, classée type Seveso, en septembre 2001, a remis en question l'application de cette directive et soulevé le problème de l'existence de ces installations en milieu urbain.

Yves GAUTIER

Pour citer cet article

Yves GAUTIER, « SEVESO ACCIDENT CHIMIQUE DE (10 juillet 1976)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-chimique-de-seveso/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« SEVESO ACCIDENT CHIMIQUE DE (10 juillet 1976) » est également traité dans :

CATASTROPHES

Écrit par :  Yves GAUTIER

Dans le chapitre "La perception du risque"  : …  une psychose particulière face à un événement mal compris. Ainsi, l'accident de Seveso en 1976, qui ne fit aucun mort (200 blessés légers), a profondément inquiété les populations : des dizaines d'avortements ont été demandés alors que les fœtus étaient normaux. Ce niveau de peur, qui s'explique en partie par la médiatisation d'un « nouveau »… Lire la suite
CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

Écrit par :  Universalis

1976Explosion, le 10 juillet, d'une usine chimique localisée à Seveso (Italie), provoquant la formation d'un nuage contenant des dioxines, composés toxiques. Près de 15 000 personnes sont évacuées et 250 cas d'affections cutanées sont recensés. L'exploitant paie 650 millions de francs en dépollution… Lire la suite
DIOXINES

Écrit par :  François RAMADE

C'est l'accident de Seveso (Italie), en 1976, dans une usine fabriquant du trichlorophénol, qui a focalisé l'attention du public sur les dioxines et a mis en évidence le potentiel de pollution de ces substances… Lire la suite
POLLUTION

Écrit par :  François RAMADE

Dans le chapitre " Histoire et évolution du concept de pollution"  : …  L'accident de Seveso (Italie), survenu le 10 juillet 1976, a donné une illustration saisissante des risques écotoxicologiques (cf. encadré L'écotoxicologie : la discipline qui étudie les polluants dans les écosystèmes) associés à un polluant aussi toxique et persistant que les dioxines. Ce jour-là, l'explosion d'un réacteur de… Lire la suite
REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals)

Écrit par :  Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Catastrophes industrielles"  : …  La catastrophe de Seveso intervint le 10 juillet 1976. Il y eut surchauffe d'un réacteur fabriquant du 2,4,5-trichlorophénol, à partir de 1,2,4,5-tétrachlorobenzène et de polyéthylène glycol. Un nuage contenant de la 2,3,7,8-tétrachlorodibenzodioxine, la plus nocive de cette famille de composés chimiques, s'échappa de l'… Lire la suite
SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Dans le chapitre "Les catastrophes industrielles"  : …  ou périurbains ont montré de manière répétitive la dangerosité de la cohabitation. En juillet 1976, une explosion dans l'usine de Seveso, en Italie, libère plusieurs kilogrammes de dioxine dans l'atmosphère et contamine le sol. Les effets immédiats sur l'écosystème local sont accablants. La dioxine est un des composants de l'agent Orange utilisé… Lire la suite
SEVESO DIRECTIVE

Écrit par :  Maryse ARDITI

À la suite d'un grave problème dans une usine chimique – Icmesa (filiale de Givaudan) – survenu le 10 juillet 1976 à Seveso (Italie), qui a provoqué l'émission d'un nuage toxique lourdement chargé en dioxines, l'Europe se dote, le 24 juin 1982, de sa première directive pour prévenir les risques d'… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.