Les trois types de logiciels malveillants