Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LÉGION

Articles

  • ARMÉE - Doctrines et tactiques

    • Écrit par Jean DELMAS
    • 8 017 mots
    • 3 médias
    La doctrine d'emploi de la légion semble avoir été plus immuable. Peu imaginatif, le Romain a emprunté la phalange à la Grèce, ses armements à ses adversaires gaulois et samnites. Mais le bloc compact d'origine phalangique s'assouplit par l'introduction progressive, aux iiie et...
  • ARMÉE - Typologie historique

    • Écrit par Paul DEVAUTOUR, Universalis
    • 12 926 mots
    • 21 médias
    ...l'organisation, rationnelle, est l'émanation même du peuple romain. Elle comprend, à l'origine, 3 000 fantassins, 1 200 vélites, 300 cavaliers. L'infanterie de la légion forme une phalange, subdivisée en trois formations : les hastati, premiers rangs, sont composés d'hommes jeunes ; les principes, d'âge...
  • INFANTERIE

    • Écrit par Henri de NANTEUIL
    • 3 162 mots
    • 3 médias
    ...manipules, forts de 80 à 160 hommes), en un gigantesque damier de trois lignes de dix manipules, où les vides occupaient autant de place que les pleins. Ce fut la légion qui pouvait très facilement, du fait de sa structure, ou bien se mettre en dix colonnes, ou faire passer la deuxième ligne devant la première,...
  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

    • Écrit par Yann LE BOHEC, Paul PETIT
    • 35 262 mots
    • 17 médias
    ...cinquante à trois cent mille combattants, qui supportait le poids de la guerre. Elle était constituée pour moitié, approximativement, par une trentaine de légions. Chacune de ces unités d' infanterie d'élite comptait environ cinq mille hommes organisés en dix cohortes de six centuries, sauf la première...