HINDUSTĀNI, langue

Articles

  • GARCIN DE TASSY JOSEPH HÉLIODORE SAGESSE VERTU (1794-1878)

    • Écrit par Jean-Luc PINARD-LEGRY
    • 528 mots

    Avec plusieurs autres orientalistes et indianistes français tels qu'Eugène Burnouf, Hyppolite Fauche ou, plus tard, Abel Bergaigne, Joseph Garcin de Tassy occupe une place qui n'a pas été encore vraiment reconnue, ces spécialités, largement dominées par les études anglaises, connaissant depuis...

  • HINDĪ LANGUE & LITTÉRATURE

    • Écrit par Nicole BALBIR, Charlotte VAUDEVILLE
    • 8 335 mots
    John Gilchrist (1759-1841), directeur du Fort William College, chirurgien de par son métier, se consacre alors àl'étude de l'hindustānī. Lui-même compose de nombreux livres pour l'étude de cette langue. Sans doute, les Occidentaux sont-ils surpris devant le mélange complexe des différentes variétés...
  • URDŪ ou OURDOU LANGUE & LITTÉRATURE

    • Écrit par Denis MATRINGE
    • 2 713 mots
    ...emprunts à l'anglais. Les Britanniques, quant à eux, ne tardèrent pas à adopter en Inde l'urdū pour divers propos. Ils préférèrent tout d'abord l'appeler hindustānī. Une chaire fut créée pour l'enseignement de cette langue dès 1800 au Fort William College de Calcutta. Mais ce mot, trop évocateur...