Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARIOSO

Articles

  • AIR, musique

    • Écrit par Michel PHILIPPOT
    • 3 278 mots
    ...) ; enfin, une reprise de la ritournelle ou une coda. Il arrivait parfois que, pendant un récitatif, on fît intervenir une courte partie mélodique, sorte d'air en miniature, sous le nom d' arioso. Mais l'arioso est toujours beaucoup trop court pour qu'y figure un travail thématique.
  • BEL CANTO

    • Écrit par Jean CABOURG
    • 2 752 mots
    • 5 médias
    ...mot. Au récitatif bientôt jugé plat et aride se substitue, dans les opéras d'un Stefano Landi (1586 ou 1587-1639) ou d'un Luigi Rossi (1597 env.-1653), l'arioso puis l'aria distincte du recitativo secco qui l'introduit. À Rome, la création par les Barberini du Teatro delle Quattro Fontane,...
  • CAVATINE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 353 mots

    Terme musical, tiré de l'italien cavatina, diminutif de cavata qui désignait au xviiie siècle un petit arioso placé à la fin d'un récitatif (ainsi chez J.-S. Bach, par exemple dans ses Cantates nos 76, 80 et 117). Dans les opéras et les oratorios du xviiie et du xixe siècle, surtout...

  • CHANT

    • Écrit par Roland MANCINI
    • 2 675 mots
    ...attiré par son pouvoir d'irrationnel que par le support des mots. Notons toutefois que, en France, ce même public, réservé vis-à-vis du merveilleux et de l'irrationnel, préféra au bel canto un chant plus proche du récitatif, enrichi parfois, et notamment grâce à Rameau, d'un apport lyrique, l'arioso.
  • FORME, musique

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 1 673 mots
    L'arioso, de caractère dramatique, se situe entre le récitatif et l'aria. Il s'agit tantôt d'une courte phrase mélodique qui s'insère dans un récitatif, tantôt, comme c'est fréquemment le cas chez Bach, d'un morceau plus développé qui précède l'aria. L'arioso n'a pas de structure propre : il intervient...
  • OPÉRA - Les techniques d'écriture

    • Écrit par Yves GÉRARD
    • 3 817 mots
    • 1 média
    ...siècle à élargir cette structure en introduisant dans l'aria diverses interventions de recitativo accompagnato et en assouplissant la ligne mélodique pour lui donner le caractère d'un arioso afin de mieux traduire la diversité des actions décrites et la subtilité des sentiments exprimés.