Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

9-29 octobre 1998

Israël - Autorité palestinienne. Signature d'un accord à Wye Plantation

  • Article mis en ligne le

Le 9, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou nomme le ministre des Infrastructures nationales Ariel Sharon, à la réputation de « faucon », au poste de ministre des Affaires étrangères, en remplacement de David Lévy qui avait démissionné en janvier.

Le 15 s'ouvre à Wye Plantation, dans le Maryland, le sommet entre Benyamin Nétanyahou et Yasser Arafat, organisé par les États-Unis pour relancer le processus de paix bloqué depuis mars 1997. Washington propose un retrait supplémentaire israélien de 13 p. 100 de la Cisjordanie en échange d'un renforcement des mesures de sécurité de la part de l'Autorité palestinienne. Cette dernière, qui menace de proclamer l'indépendance de l'État palestinien en mai 1999, date limite de conclusion d'un accord sur le statut définitif des territoires palestiniens d'après les accords d'Oslo, a accepté le plan américain dès sa présentation, en mai.

Le 20, la C.I.A. annonce qu'elle se porte garante des mesures de sécurité que s'engage à appliquer l'Autorité palestinienne. Le même jour, le roi Hussein de Jordanie se joint aux discussions auxquelles le président Bill Clinton prend une part importante.

Le 23, Israéliens et Palestiniens signent un mémorandum qui relance le processus de paix. Le texte prévoit notamment le retrait de l'armée israélienne de 13 p. 100 du territoire de la Cisjordanie – 1 p. 100 doit passer sous le contrôle total de l'Autorité palestinienne et 12 p. 100 sous son administration civile ; le renforcement par l'Autorité palestinienne de la lutte « contre les organisations terroristes et leur infrastructure », sous contrôle de la C.I.A. ; l'achèvement de la révision de la charte de l'O.L.P. dont les articles litigieux ont été supprimés en avril 1996 mais pas remplacés ; l'ouverture d'un aéroport à Gaza et la reprise des discussions sur l'ouverture d'un port à Gaza et d'un « corridor » entre ce territoire et ceux de Cisjordanie ; l'engagement immédiat de négociations sur le statut définitif de Jérusalem et des territoires palestiniens. L'extrême droite israélienne et les mouvements intégristes musulmans condamnent l'accord de Wye Plantation.

Le 29, un attentat-suicide à Gaza, revendiqué par le Mouvement de la résistance islamique Hamas, cause la mort d'un soldat israélien. L'Autorité palestinienne lance aussitôt une vaste opération contre l'organisation de Cheikh Ahmed Yassine qui est placé en résidence surveillée.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents