8-12 juillet 2003États-Unis – Afrique. Tournée africaine du président George W. Bush

 

Le 8, le président des États-Unis George W. Bush entame par le Sénégal sa tournée africaine. À Dakar, les représentants des pays membres de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest demandent aux États-Unis de prendre la tête de la force d'interposition qu'ils comptent envoyer au Liberia. Le président Bush se rend dans l'île de Gorée, jadis lieu de partance des navires négriers vers l'Amérique.

Le 9, George W. Bush fait escale en Afrique du Sud, où l'accueil du président Thabo Mbeki, fermement opposé à l'intervention américaine en Irak, est froid. Il ne rencontre pas l'ancien président Nelson Mandela.

Le 10, le président des États-Unis visite le Botswana, pays d'Afrique le plus durement frappé par le fléau du sida et qui doit être le premier bénéficiaire du fonds de 15 milliards de dollars promis par les États-Unis pour financer la lutte contre l'épidémie sur le Continent noir.

Le 11, à Entebbe (Ouganda), George W. Bush salue les efforts concluants des autorités dans leur lutte contre le sida.

Le 12, George W. Bush achève son voyage africain au Nigeria, où la guerre civile au Liberia et le pétrole constituent les deux principaux thèmes de discussion.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-12 juillet 2003 - États-Unis – Afrique. Tournée africaine du président George W. Bush », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-12-juillet-2003-etats-unis-afrique-tournee-africaine-du-president-george-w-bush/