7 mai - 2 juin 2009Somalie. Pression des insurgés sur le gouvernement à Mogadiscio

 

Le 7, de nouveaux affrontements meurtriers ont lieu dans la capitale, Mogadiscio, entre, d'une part, les forces du gouvernement alliées à des milices islamistes modérées et soutenues par les troupes de la Mission de l'Union africaine en Somalie (4 300 hommes) et, d'autre part, des forces antigouvernementales, composées essentiellement d'insurgés islamistes d'Al Shabab (la Jeunesse) et de Hizbul Islam (Parti de l'islam) qui contrôlent une grande partie du territoire somalien et de la capitale.

Le 17, les islamistes radicaux prennent la ville de Jowhar, au nord de la capitale, l'une des dernières places tenues par les autorités somaliennes. Le gouvernement de transition du président Cheikh Cherif Ahmed, mis en place le 14 février 2009, est acculé dans quelques quartiers de la capitale.

Le 22, les forces gouvernementales attaquent des positions tenues par les rebelles à Mogadiscio, faisant au moins quarante-cinq morts.

Le 2 juin, les combats reprennent à Mogadiscio et la population continue de quitter la capitale; selon les Nations unies, près de cent mille personnes ont été contraintes de fuir depuis un mois.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7 mai - 2 juin 2009 - Somalie. Pression des insurgés sur le gouvernement à Mogadiscio », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-mai-2-juin-2009-pression-des-insurges-sur-le-gouvernement-a-mogadiscio/