4 avril - 3 mai 2009Somalie. Recrudescence des actes de piraterie

 

Le 4, dans le golfe d'Aden, un voilier français, le Tanit, avec quatre adultes et un enfant à son bord, est capturé par des pirates somaliens.

Le 10, les commandos marines français donnent l'assaut au Tanit afin de libérer les otages. Le skipper du voilier est tué dans l'opération.

Dans la première quinzaine d'avril, une dizaine de bateaux sont capturés dans le golfe d'Aden et l'océan Indien, faisant de cette route maritime, cruciale pour le commerce et l'approvisionnement en pétrole des pays occidentaux, l'une des plus dangereuses au monde. Les attaques ont augmenté par rapport à l'année 2008, malgré la multiplication des patrouilles navales effectuées par des navires de guerre de plusieurs États, notamment européens, afin de sécuriser l'activité maritime.

Le 15, la frégate française Nivôse, opérant dans le cadre de la force européenne antipiraterie Atalante, créée en décembre 2008, capture onze pirates au large des côtes kenyanes.

Le 17, les trois pirates somaliens arrêtés lors de l'opération de libération du Tanit sont mis en examen à Rennes pour détournement de navire, séquestration et détention arbitraire en bande organisée, et écroués. Douze autres pirates sont détenus dans des prisons françaises à la suite des prises d'otages des voiliers le Ponant et le Carré d'As en 2008 au large de la Somalie.

Le 3 mai, la frégate Nivôse capture à nouveau onze pirates, armés de fusils d'assaut et d'un lance-roquettes, au large de la Somalie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 avril - 3 mai 2009 - Somalie. Recrudescence des actes de piraterie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-avril-3-mai-2009-recrudescence-des-actes-de-piraterie/