Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7-27 novembre 2012

Grèce - Union européenne. Délai supplémentaire accordé à Athènes pour la réduction du déficit budgétaire et de la dette

  • Article mis en ligne le

Le 7, le Parlement grec adopte de justesse un nouveau plan d'austérité de 18 milliards d'euros d'ici à 2016, sur fond de grèves et de manifestations. Ce vote conditionne le versement de la prochaine tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros par les bailleurs de fonds du pays.

Le 12, les ministres des Finances de la zone euro accordent à Athènes un délai supplémentaire de deux ans pour ramener son déficit budgétaire à 3 p. 100 de son P.I.B. – en 2016 plutôt qu'en 2014.

Le 27, l'Eurogroupe et le F.M.I. s'entendent sur une réduction de l'endettement grec à 124 p. 100 du P.I.B. en 2020. Cet allégement de 40 milliards d'euros est obtenu par le biais d'une série de mesures, qui évitent de recourir à l'effacement d'une partie de la dette publique détenue par les États de l'Union européenne et la Banque centrale européenne.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents