7-27 décembre 2017Argentine. Avancée dans l'enquête sur la mort du procureur Alberto Nisman.

 

Le 7, le juge Claudio Bonadio, qui a repris l’enquête menée par le procureur Alberto Nisman sur l’attentat commis à Buenos Aires, en juillet 1994, contre l’Association mutuelle israélite argentine (AMIA) demande la levée de l’immunité parlementaire et l’arrestation de la sénatrice Cristina Fernández de Kirchner. Celle-ci est mise en accusation pour trahison pour avoir conclu en 2013, alors qu’elle était présidente, un accord avec l’Iran afin que les hauts fonctionnaires iraniens soupçonnés d’avoir commandité l’attentat soient entendus par les magistrats argentins à Téhéran plutôt qu’à Buenos Aires. Ces accusations seront requalifiées en abus de pouvoir et obstruction par la juridiction supérieure à la fin du mois.

Le 27, le juge Julián Ercolini, également en charge de dossiers visant Cristina Fernández de Kirchner, rejette la thèse officielle du suicide du procureur Alberto Nisman, en janvier 2015. Celui-ci avait accusé Cristina Kirchner d’avoir étouffé l’affaire de l’attentat contre l’AMIA pour des raisons commerciales.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-27 décembre 2017 - Argentine. Avancée dans l'enquête sur la mort du procureur Alberto Nisman. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-27-decembre-2017-avancee-dans-l-enquete-sur-la-mort-du-procureur-alberto-nisman/