29 novembre 2017Argentine. Condamnation de tortionnaires du régime militaire.

 

Le Tribunal fédéral pénal n° 5 de Buenos Aires condamne quarante-huit anciens militaires pour des crimes – actes de torture, exécutions illégales, vols de bébés – commis pendant le régime de dictature (1976-1983) dans l’enceinte de l’École de mécanique de la marine argentine (ESMA), le plus grand centre de torture de la capitale. Vingt-neuf sont condamnés à la prison à vie, dont les anciens officiers Alfredo Astiz, Jorge Acosta et Ricardo Cavallo, et les autres à des peines de huit à quinze ans de détention. Il s’agit du troisième volet du « méga-procès » de l’ESMA entamé en novembre 2012 et du plus important procès de l’histoire du pays. Alfredo Astiz est notamment reconnu coupable des assassinats des deux religieuses françaises Alice Domon et Léonie Duquet en 1977, ainsi que de la fondatrice des Mères de la place de Mai, Azucena Villaflor.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 novembre 2017 - Argentine. Condamnation de tortionnaires du régime militaire. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-novembre-2017-condamnation-de-tortionnaires-du-regime-militaire/