Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7-18 juin 1992

Azerbaïdjan. Élection d'Aboulfaz Eltchibey à la présidence et échec de l'offensive azérie

Le 7, les Azéris désignent le successeur de l'ancien dirigeant communiste Ayaz Moutalibov, élu dans des conditions douteuses le 8 septembre 1991, contraint de démissionner le 6 mars, et réfugié en Russie depuis l'échec de sa tentative de reconquête du pouvoir, le 15 mai. Leader du Front populaire (nationaliste), principale formation de l'opposition, Aboulfaz Eltchibey, intellectuel orientaliste, recueille environ 63 p. 100 des voix. Le taux de participation se situe aux alentours de 75 p. 100. Désirant rompre avec Moscou et se rapprocher de la Turquie, le nouveau président affirme ne pas souhaiter l'adhésion de son pays à la Communauté des États indépendants et appelle au renforcement de l'influence islamique en Azerbaïdjan.

Du 12 au 18, les forces azéries, qui se sont équipées de chars provenant de l'armée ex-soviétique, lancent une vaste offensive en direction de Haut-Karabakh, totalement conquis par les Arméniens en mai. Ces derniers parviennent à la contenir.

— Universalis

Événements précédents