Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7-14 mai 1999

Guinée-Bissau. Chute du président João Bernardo Vieira

Le 7, l'armée conduite par le général Ansumane Mané, qui était entrée en rébellion en juin 1998 et dont les troupes occupent la quasi-totalité du territoire, renverse le président João Bernardo Vieira. Les affrontements entre les soldats insurgés et la garde présidentielle avaient repris la veille, à la suite du refus des troupes loyalistes de se laisser désarmer, comme le prévoyait l'accord de paix signé en novembre 1998 entre le président Vieira et le général Mané.

Le 14, la junte désigne le président de l'Assemblée Malam Bacaï Sanha à la tête de l'État par intérim, jusqu'aux élections générales prévues en novembre.

— Universalis

Événements précédents