6-9 mars 2020Arabie Saoudite – Russie. Chute des prix du pétrole.

 

Le 6, lors d’une réunion au siège de l’OPEP à Vienne, la Russie rejette la proposition saoudienne de réduire la production de pétrole des deux pays pour soutenir les cours. Ceux-ci sont en baisse en raison d’une moindre demande de la Chine dont l’économie subit le contrecoup de l’épidémie de Covid-19. En novembre 2016, l’Arabie Saoudite, qui domine le cartel pétrolier, et d’autres producteurs non membres de l’OPEP dont la Russie, réunis dans un front baptisé OPEP+, avaient conclu un accord destiné à limiter leur production de façon à contrer l’influence sur les cours de la production américaine de pétrole de schiste, en forte augmentation. Cet accord permettait de maintenir les cours entre 60 et 70 dollars le baril.

Le 7, Riyad annonce une forte augmentation de sa production.

Le 9, les Bourses et les cours du brut enregistrent de fortes baisses. L’Agence internationale de l’énergie prévoit, pour la première fois depuis la crise financière de 2008, une baisse de la demande en 2020. Au cours du mois, le prix du baril chute en dessous de 30 dollars.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-9 mars 2020 - Arabie Saoudite – Russie. Chute des prix du pétrole. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-9-mars-2020-chute-des-prix-du-petrole/