6-31 mai 1987C.E.E. – États-Unis. Prises de position et mesures concernant le SIDA

 

Le 6, au cours de l'émission L'Heure de vérité sur Antenne 2, Jean-Marie Le Pen aborde le problème de l'épidémie de sida, réaffirmant qu'il faut isoler les trois mille malades qui, selon lui, sont contagieux par la transpiration, les larmes et la salive.

Le 7, Michèle Barzach, ministre de la Santé, réplique à ces propos qu'elle qualifie de « désinformation » et d'« irresponsables ».

Le 15, le Conseil des ministres de la Santé de la C.E.E., réuni à Bruxelles, approuve à l'unanimité un texte sur la maladie et les moyens de prévention à mettre en œuvre. Ce document condamne, comme inefficace, tout contrôle aux frontières et tout dépistage systématique.

Le 19, malgré ce refus européen de procédures trop contraignantes, de sévères mesures contre la propagation du sida sont adoptées en Bavière : les ressortissants de pays n'appartenant pas à la C.E.E. devront présenter un certificat de non-contamination, tandis que les malades pourraient être placés contre leur gré dans des établissements spéciaux.

Le 31, Ronald Reagan, invité d'honneur d'un dîner organisé par la Fondation américaine pour collecter des fonds destinés à la recherche sur le sida, se prononce en faveur d'une multiplication des tests systématiques, en particulier dans les prisons fédérales, pour les candidats à l'immigration et dans le cadre des examens prénuptiaux.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-31 mai 1987 - C.E.E. – États-Unis. Prises de position et mesures concernant le SIDA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-31-mai-1987-prises-de-position-et-mesures-concernant-le-sida/