6-21 avril 1996Russie. Poursuite des combats en Tchétchénie et mort du « président » Djokhar Doudaev

 

Le 6, alors que les opérations des forces russes en Tchétchénie n'ont pas cessé depuis l'annonce faite par Boris Eltsine, en mars, d'un plan de paix assorti d'un cessez-le-feu, le président russe, opérant un nouveau retournement, déclare avoir envoyé un message au « président » Doudaev, qui lui aurait proposé, en retour, des négociations directes.

Le 7 commence le bombardement à l'arme lourde de la ville de Chali, qui compte trente mille habitants, dans le sud-est du pays.

Le 14, le commandant des forces russes en Tchétchénie, le général Viatcheslav Tikhomirov, annonce un retrait progressif de celles-ci, dans le cadre du plan de paix annoncé en mars. Ce redéploiement débute symboliquement le lendemain.

Le 16, une centaine de soldats russes sont tués dans une embuscade près du village de Chatoï, dans le sud-ouest de la République.

Le 21, Djokhar Doudaev est tué dans le bombardement du village de Gekhi Tchou, dans le sud-ouest du pays, alors qu'il discutait du plan de paix avec un intermédiaire russe sur un téléphone satellite qui aurait permis de repérer sa présence. Le « vice-président » Zelimkhan Iandarbiev, un « idéologue » membre de l'aile dure du mouvement nationaliste, est aussitôt nommé, lors d'un conseil militaire, en remplacement du général qui avait été élu en octobre 1991 à la tête de la République indépendantiste par 85 p. 100 des voix.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-21 avril 1996 - Russie. Poursuite des combats en Tchétchénie et mort du « président » Djokhar Doudaev », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-21-avril-1996-poursuite-des-combats-en-tchetchenie-et-mort-du-president-djokhar-doudaev/