4-22 février 1996Russie. Suite des tensions entre les indépendantistes tchétchènes et Moscou

 

Le 4, plus de trente-cinq mille Tchétchènes venus de tout le pays se rassemblent à Grozny pour réclamer le départ des troupes russes. Un millier d'entre eux décident de rester sur place jusqu'à la satisfaction de cette exigence.

Le 8, le président Eltsine annonce la création d'une commission présidée par le Premier ministre Viktor Tchernomyrdine et chargée d'élaborer un « compromis » en Tchétchénie.

Le 11, les manifestants quittent le centre de Grozny après avoir fait la preuve de leur détermination face aux manœuvres d'intimidation des forces russes. Dix d'entre eux ont été tués au cours de la semaine par l'explosion de grenades et lors d'affrontements avec l'armée.

Le 15, annonçant officiellement, dans sa ville natale d'Ekaterinbourg, sa candidature au scrutin présidentiel prévu pour juin, Boris Eltsine reconnaît que la poursuite de la guerre en Tchétchénie constitue un obstacle à sa réélection.

À partir du 16, l'artillerie russe pilonne la ville de Novogrozny, qui, située dans l'est de la république indépendantiste, abrite quarante mille personnes, dont vingt-cinq mille réfugiés.

Le 20, les forces russes s'emparent de Novogrozny, que les combattants indépendantistes ont fuie.

Le 22, l'armée russe bombarde plusieurs villages situés en Ingouchie après qu'une colonne de soldats traversant cette république voisine de la Tchétchénie fut tombée dans une embuscade.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-22 février 1996 - Russie. Suite des tensions entre les indépendantistes tchétchènes et Moscou », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-22-fevrier-1996-suite-des-tensions-entre-les-independantistes-tchetchenes-et-moscou/