6-16 décembre 2015Venezuela. Large victoire de l’opposition aux élections législatives.

 

Le 6, la Table de l’unité démocratique (M.U.D.), coalition d’opposition au président Nicolás Maduro dirigée par Jesús Torrealba, remporte largement les élections législatives avec 56,2 p. 100 des suffrages et  109 sièges sur 167 – elle peut également compter sur les trois élus indigènes, ce qui lui donne une majorité des deux tiers. Le Grand Pôle patriotique conduit par le Parti socialiste unifié du Venezuela, au pouvoir, perd près de la moitié de ses représentants avec 40,9 p. 100 des voix et 55 élus. Le taux de participation est de 74,2 p. 100. La crise économique que traverse le pays est une des raisons du vote sanction infligé au pouvoir. Le scrutin ouvre une période de cohabitation politique inédite à la tête du pays. La M.U.D. est une coalition hétéroclite couvrant un large éventail politique, de l’extrême gauche à la droite.

Le 16, le président sortant du Parlement, Diosdado Cabello, annonce la création d’un « Parlement communal », parallèlement au « Parlement bourgeois ». Les communes avaient été créées par l’ancien président Hugo Chávez pour établir une relation directe entre le peuple et la présidence en court-circuitant les municipalités.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-16 décembre 2015 - Venezuela. Large victoire de l’opposition aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-16-decembre-2015-large-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives/