12-26 février 2014Venezuela. Mouvement de protestation

 

Le 12, la répression du mouvement de protestation qui a commencé au début du mois dans les universités de province cause la mort d'au moins trois manifestants à Caracas. Les contestataires dénonçaient les emprisonnements de manifestants survenus les jours précédents ainsi que l'insécurité, la vie chère et les pénuries qui frappent le pays. Ce sont les manifestations les plus importantes depuis l'élection du président Nicolás Maduro en avril 2013. Celui-ci dénonce une tentative de « coup d'État » fomenté par les « fascistes » avec le soutien de Washington. Les manifestations continuent les jours suivants, faisant de nouvelles victimes.

Le 18, l'opposant Leopoldo Lopez, accusé d'être à l'origine des violences du 12, se livre à la police.

Le 26, le président Maduro convoque une « conférence pour la paix » réunissant des représentants du pouvoir et de l'opposition. La Table de l'unité démocratique, qui regroupe les principaux partis d'opposition, boycotte la réunion.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-26 février 2014 - Venezuela. Mouvement de protestation », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-26-fevrier-2014-mouvement-de-protestation/