Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5-8 octobre 2021

France - Afrique. Rapport et sommet sur les relations Afrique-France

Le 5, le politologue et historien camerounais Achille Mbembe remet au président Emmanuel Macron son rapport sur la « refondation » des relations entre la France et l’Afrique. Celui-ci liste les « différends à apurer » – relations économiques, politique migratoire, interventions militaires… – et énonce diverses propositions comme la reconnaissance des « racines africaines de la France », la création d’une « maison des mondes africains et des diasporas », le déploiement d’un « campus nomade », la relance du processus de restitution des œuvres d’art d’origine africaine et l’instauration d’une commission chargée d’écrire « une nouvelle histoire des relations entre l’Afrique et la France, à travers des yeux africains ». S’y ajoutent des propositions relatives au développement des relations économiques franco-africaines.

Le 8 se tient à Montpellier (Hérault) le Nouveau Sommet Afrique-France qui regroupe quelque trois mille participants issus de la société civile africaine et des diasporas, sans chefs d’État étrangers ni autorité institutionnelle. À cette occasion, Emmanuel Macron débat avec onze jeunes. Il rejette l’éventualité de demander « pardon » mais appelle à un « travail de vérité » et rend hommage aux binationaux, qualifiant la diaspora de « chance » pour la France. Le chef de l’État annonce la création d’une maison des mondes africains et des diasporas.

— Universalis

Événements précédents