5-6 novembre 1998France. Polémique après la réhabilitation des mutins de 1917 par Lionel Jospin

 

Le 5, célébrant à Craonne (Aisne) le quatre-vingtième anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, le Premier ministre Lionel Jospin évoque la mémoire des mutins du Chemin des Dames, en 1917. « Que ces soldats, “fusillés pour l'exemple” au nom d'une discipline dont la rigueur n'avait d'égale que la dureté des combats, réintègrent aujourd'hui, pleinement, notre mémoire collective », déclare-t-il. Parmi les centaines de soldats qui furent condamnés à mort pour avoir refusé de combattre, après l'hécatombe d'avril 1917, quarante-neuf furent exécutés. Lionel Jospin est le premier dirigeant français à évoquer en ces termes cet épisode occulté de la Première Guerre mondiale.

Le 6, le président du R.P.R., Philippe Séguin, dénonce la déclaration de Lionel Jospin qu'il accuse d'« empiéter » sur des domaines qui ne sont pas les siens. Le même jour, l'Élysée « trouve inopportune toute déclaration publique pouvant être interprétée comme la réhabilitation de mutins ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-6 novembre 1998 - France. Polémique après la réhabilitation des mutins de 1917 par Lionel Jospin », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-6-novembre-1998-polemique-apres-la-rehabilitation-des-mutins-de-1917-par-lionel-jospin/