16 octobre 1998France. Accord sur les trente-cinq heures dans le textile

 

L'Union des industries textiles et les syndicats parviennent à un accord sur la réduction de la durée du travail hebdomadaire à trente-cinq heures. Signé par F.O. et la C.F.E.-C.G.C. et approuvé par la C.G.T., la C.F.D.T. et la C.F.T.C., celui-ci constitue le premier accord consensuel conclu dans le cadre des négociations de branches, lancées à la suite de l'adoption de la loi sur le sujet, en mai. Contrairement à l'accord conclu en juillet dans la métallurgie, il renonce à compenser la réduction de la durée du travail par une forte augmentation du nombre des heures supplémentaires. L'accord garantit le maintien du pouvoir d'achat des salariés et prône l'emploi à durée indéterminée, mais il n'envisage pas de créations d'emplois. L'accord dans le textile satisfait les exigences du gouvernement qui a menacé de ne pas entériner les accords contraires à l'esprit de la loi Aubry.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16 octobre 1998 - France. Accord sur les trente-cinq heures dans le textile », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-octobre-1998-accord-sur-les-trente-cinq-heures-dans-le-textile/