Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5-31 juillet 2017

Venezuela. Élection controversée d’une Assemblée constituante

Le 5, jour de la fête nationale, des miliciens chavistes attaquent le Parlement dominé par l’opposition et agressent des élus, à l’appel du vice-président Tareck El Aissami.

Le 16, plus de sept millions et demi d’électeurs, sur un corps électoral estimé à dix-neuf millions et demi de personnes, participent au référendum convoqué par le Parlement et non reconnu par les autorités électorales. Les questions portent sur le rejet de l’Assemblée constituante qui doit être élue le 30, l’appel à la défense de la Constitution par l’armée, ainsi que la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et la tenue d’élections anticipées. Le « oui » l’emporte par 98 p. 100 des suffrages.

Le 30, l’élection de l’Assemblée constituante se déroule sur fond de violences meurtrières. Le Conseil national électoral revendique une participation de huit millions de votants – 41,5 p. 100 d’électeurs –, chiffre contesté par l’opposition. Le bilan de la répression du mouvement de contestation engagé en avril est d’environ cent trente morts.

Le 31, Washington annonce le gel des avoirs du président vénézuélien Nicolás Maduro aux États-Unis.

— Universalis

Événements précédents