5-27 juillet 2009Bulgarie. Victoire du centre droit aux élections législatives

 

Le 5, lors des élections législatives, plus de 4 000 candidats, représentant 14 partis politiques et 4 coalitions, sont en lice. Le Parti Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (G.E.R.B., centre droit) dirigé par le maire de Sofia Boïko Borissov, recueille 43,1 p. 100 des suffrages et remporte 116 des 240 sièges de l'Assemblée nationale. Le Parti socialiste du Premier ministre sortant Sergueï Stanichev, avec seulement 19,1 p. 100 des voix et 40 sièges, subit un lourd revers. Son partenaire libéral au gouvernement, le Mouvement pour les droits et les libertés, représentant la minorité turque, recueille 15,8 p. 100 des suffrages (38 sièges). Trois autres formations entrent au Parlement: le parti d'extrême droite Ataka (10 p. 100 des voix, 21 sièges), la Coalition bleue (7,2 p. 100 des suffrages, 15 sièges) et le Parti de l'ordre, de la loi et de la justice, populiste (4,8 p. 100 des voix, 10 sièges). Le parti de l'ex-roi Siméon II n'obtient pas suffisamment de voix pour rester au Parlement. La participation s'élève à 59,8 p. 100.

Le 27, Boïko Borissov est investi Premier ministre par le Parlement. Il forme un gouvernement minoritaire, composé uniquement de ministres issus du G.E.R.B. ou sans étiquette politique; ses priorités sont l'Europe et la lutte contre la corruption.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-27 juillet 2009 - Bulgarie. Victoire du centre droit aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-27-juillet-2009-victoire-du-centre-droit-aux-elections-legislatives/