21-30 septembre 1997Yougoslavie. Victoire du pouvoir aux élections législatives en Serbie

 

Le 21, la coalition au pouvoir remporte les élections législatives organisées en Serbie. Allié à la Gauche yougoslave (néo-communiste) et à la Nouvelle Démocratie (libéral), le Parti socialiste de l'ancien président Slobodan Milošević – aujourd'hui à la tête de l'exécutif fédéral – obtient cent dix sièges (— 13 par rapport au scrutin de décembre 1993) sur deux cent cinquante. Le Parti radical (extrême droite) de Vojislav Seselj arrive en deuxième position avec quatre-vingt-deux élus (+ 43). Le Mouvement serbe du renouveau de Vuk Drasković maintient ses quarante-cinq députés. Le Parti démocrate de Zoran Djindjić et l'Alliance civique de Vesna Pesić, les deux autres membres de la coalition d'opposition Ensemble, qui avaient lutté avec succès contre la manipulation des résultats des élections municipales de novembre 1996, boycottaient le scrutin, car ils le jugeaient inéquitable.

Le même jour, le socialiste Zoran Lilić, ancien président fédéral, et l'ultranationaliste Vojislav Seselj arrivent en tête du premier tour de l'élection présidentielle. Vuk Drasković, troisième, ne participera pas au second tour, qui doit avoir lieu le 5 octobre.

Le 30, quelque dix mille personnes manifestent à Belgrade pour protester contre le limogeage de Zoran Djindjić du poste de maire de la capitale, fruit d'une alliance entre le Parti socialiste, le Parti radical et le Mouvement serbe du renouveau. Les manifestants dénoncent la « trahison » de Vuk Drasković.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-30 septembre 1997 - Yougoslavie. Victoire du pouvoir aux élections législatives en Serbie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-30-septembre-1997-victoire-du-pouvoir-aux-elections-legislatives-en-serbie/