4 octobre 2018Russie. Accusations de cyberattaques portées par les Occidentaux.

 

Dans des communiqués distincts, mais de façon concertée, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, les États-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Union européenne et l’OTAN accusent la Russie d’être à l’origine de cyberattaques de grande envergure contre diverses cibles, orchestrées par le GRU, le service de renseignement militaire. Ils dénoncent notamment les tentatives d’infiltrer l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) dont le siège est à La Haye. Les Pays-Bas confirment l’arrestation dans cette ville et l’expulsion de quatre membres du GRU, en avril, alors que l’OIAC travaillait à l’identification de l’agent neurotoxique utilisé dans la tentative d’assassinat de l’agent double Sergueï Skripal et de sa fille à Londres.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 octobre 2018 - Russie. Accusations de cyberattaques portées par les Occidentaux. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-octobre-2018-accusations-de-cyberattaques-portees-par-les-occidentaux/