4 mars 2007Estonie. Victoire du Premier ministre aux élections législatives

 

Le Parti de la réforme (libéral) du Premier ministre sortant Andrus Ansip remporte les élections législatives avec 27,8 p. 100 des suffrages et 31 sièges (+ 12) sur 101 au Parlement, le Riigikogu, contre 26,1 p. 100 des voix et 29 élus (+ 1) pour le Parti du centre (centre gauche) d'Edgar Savisaar, ministre dans la coalition sortante, et premier chef de gouvernement de l'Estonie indépendante en août 1991. La principale formation d'opposition, l'Union pour la Patrie-Res Publica (I.R.L., conservatrice), est en recul avec 17,9 p. 100 des suffrages et 19 députés, de même que le troisième membre de la coalition, l'Union pour le peuple estonien (conservatrice), 7,1 p. 100 des voix et 7 sièges. Le Parti social-démocrate améliore son résultat de 2003 en obtenant 10,6 p. 100 des suffrages et 10 sièges. Les observateurs soulignent que, pour la première fois depuis l'indépendance, les élections n'ont pas bouleversé la situation politique, signe que le pays aurait achevé sa transition démocratique. Lors de la campagne électorale, Andrus Ansip, qui envisage de gouverner avec l'I.R.L., a promis de déplacer la statue du soldat soviétique située dans le centre de Tallinn; ce monument qui commémore la victoire sur le nazisme est aussi, pour de nombreux Estoniens, assimilé au souvenir de l'occupation soviétique, et rejeté comme tel. De son côté, le Parti du centre attire les suffrages de nombreux russophones.

—  Universalis

Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4 mars 2007 - Estonie. Victoire du Premier ministre aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-mars-2007-victoire-du-premier-ministre-aux-elections-legislatives/