20 septembre - 5 octobre 1992Estonie. Premières élections générales depuis l'indépendance

 

Le 20 se déroulent les premières élections générales depuis l'indépendance de l'ex-république soviétique, en mars 1990. Consultés le 28 juin à l'occasion de la ratification de la nouvelle Constitution, qui instaure un régime parlementaire, les Estoniens avaient refusé l'octroi du droit de vote aux quelque cinq mille sept cents Russes – les russophones représentent 40 p. 100 de la population – dont les demandes de naturalisation n'avaient pas encore été traitées. Les relations avec la Russie constituent le principal enjeu des prochaines années pour l'Estonie, première ex-république soviétique à s'être dotée d'une monnaie propre et à être sortie de la zone rouble le 21 juin.

Le président sortant Arnold Ruutel, ancien président du soviet suprême qui a assuré la transition démocratique de son pays, arrive en tête à l'élection présidentielle avec un peu moins de 43 p. 100 des voix. Mais son parti, Kindel Kodu (« Foyer sûr »), n'obtient que dix-huit députés sur cent un au Parlement. Son principal adversaire, Lennart Meri, ancien ministre des Affaires étrangères, favorable à une libéralisation plus rapide de l'économie et au remplacement de l'ancienne nomenklatura, remporte environ 28 p. 100 des suffrages. Le parti Isamaa (« Alliance de la mère patrie ») et les formations modérées qui le soutiennent obtiennent quarante sièges. Mais Lennart Meri peut compter sur l'appui d'autres partis.

Le 5 octobre, le Parlement élit Lennart Meri par cinquante-neuf voix contre trente et une pour Arnold Ruutel.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20 septembre - 5 octobre 1992 - Estonie. Premières élections générales depuis l'indépendance », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-septembre-5-octobre-1992-premieres-elections-generales-depuis-l-independance/