5 mars - 5 avril 1995Estonie. Victoire de la coalition « sociale-libérale » aux élections législatives

 

Le 5, l'alliance de centre droit formée notamment du Parti de la coalition de Tiit Vähi et de l'Union du peuple rural d'Arnold Rüütel remporte les élections législatives avec 32,2 p. 100 des suffrages et 41 sièges sur 101. Ce scrutin anticipé avait été organisé à la suite de la crise gouvernementale de l'été de 1994 qui s'était conclue, en septembre, par la démission du Premier ministre Mart Laar. Payant les conséquences du coût social de ses réformes radicales, la droite libérale, au pouvoir depuis les élections de septembre 1992, est la grande perdante du scrutin. Si le Parti des réformes de Siim Kallas arrive en deuxième position avec 16,2 p. 100 des voix et 19 élus, le parti Pro Patria de Mart Laar n'obtient que 7,9 p. 100 des voix et 8 sièges. La troisième force politique qui se dégage du scrutin est le Parti du centre (centre gauche) d'Edgar Savisaar, qui recueille 14,2 p. 100 des suffrages et obtient 16 députés. La coalition de formations russophones intitulée « Notre maison, c'est l'Estonie », dirigée par Viktor Andrejev, fait son entrée au Parlement avec 5,9 p. 100 des voix et 6 sièges.

Le 5 avril, le Parlement investit le gouvernement de coalition présenté par Tiit Vähi, qui regroupe l'alliance Parti de la coalition-Union du peuple rural et le Parti du centre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 mars - 5 avril 1995 - Estonie. Victoire de la coalition « sociale-libérale » aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juin 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-mars-5-avril-1995-victoire-de-la-coalition-sociale-liberale-aux-elections-legislatives/