Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

30 octobre 2013

Niger. Découverte des corps d'une centaine de migrants

  • Article mis en ligne le

Le 30, les corps de quatre-vingt-douze migrants, majoritairement des femmes et des enfants, sont trouvés dans le désert, près de la frontière avec l'Algérie, morts de soif pour la plupart.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents

  • 29-30 octobre 2013 Niger - Mali - France. Libération de quatre otages français

    Le 29 est annoncée la libération des quatre derniers Français enlevés par Al-Qaida au Maghreb islamique sur le site minier d'Arlit (dans le nord du Niger) en septembre 2010 – une Française ainsi qu'un Malgache et un Togolais avaient été libérés en février 2011. Les quatre otages ont été remis en liberté...

  • 23 mai 2013 Niger. Attentats meurtriers revendiqués par le groupe islamiste Mujao

    Le 23, deux attentats-suicides simultanés visent la caserne d'Agadez, dans le centre du pays, où vingt-quatre personnes – pour la plupart des militaires – et six assaillants sont tués, et la mine d'uranium de la Somaïr exploitée par la société française Areva à Arlit, à 200 kilomètres au nord d'Agadez,...

  • 12 mars 2011 Niger. Élection de Mahamadou Issoufou à la présidence

    Le 12, l'ancien opposant Mahamadou Issoufou, candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 58 p. 100 des suffrages. Il affrontait l'ex-Premier ministre Seyni Oumarou, investi par le Mouvement national pour la société de développement,...

  • 25 février 2011 Niger - Mali. Libération de trois otages

    Trois des sept personnes salariées d'Areva et de Sogea-Satom, enlevées en septembre 2010 sur le site minier d'Arlit (Niger) et détenues au Mali par Al-Qaida au Maghreb islamique – une Française, un Malgache et un Togolais –, sont relâchées. Une source proche des médiateurs maliens et nigériens affirme...

  • 31 janvier 2011 Niger. Élections générales

    Des élections législatives et présidentielle sont organisées, onze mois après le coup d'État qui a renversé le président Mamadou Tandja en février 2010, comme l'avait promis le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie dirigé par Salou Djibo. Celui-ci a fait adopter une nouvelle Constitution,...

  • 7-19 janvier 2011 Niger - Mali. Enlèvement et mort de deux Français

    Le 7, deux Français sont enlevés dans un restaurant de Niamey, la capitale du Niger. En septembre 2010 déjà, sept personnes, dont cinq Français travaillant pour le groupe Areva, avaient été enlevées au Niger, dans la ville minière d'Arlit; ces hommes seraient détenus au Mali. L'opération avait été revendiquée...

  • 16-23 septembre 2010 Niger. Enlèvement de sept étrangers par A.Q.M.I

    Le 16, cinq Français, un Malgache et un Togolais sont enlevés dans la région d'Arlit, dans le nord du pays, où la société Areva et son sous-traitant Sogea-Satom, filiale de Vinci, qui les emploient, exploitent des mines d'uranium. Areva décide le rapatriement de ses employés français en poste dans le...

  • 18-23 février 2010 Niger. Coup d'État militaire

    Le 18, des militaires renversent le président Mamadou Tandja, élu en novembre 1999. Un Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (C.S.R.D.), dirigé par le chef d'escadron Salou Djibo, suspend la Constitution et dissout les institutions. En août 2009, à la faveur d'un référendum constitutionnel...

  • 20 octobre-6 novembre 2009 Niger. Victoire du parti au pouvoir aux élections législatives

    Le 20, à l'issue des élections législatives anticipées organisées après la dissolution du Parlement par le président Mamadou Tandja, en mai, parce qu'il s'opposait à sa réforme constitutionnelle supprimant toute limite au nombre de mandats présidentiels successifs, le Mouvement national pour la société...

  • 4-19 août 2009 Niger. Référendum constitutionnel pour la prolongation du mandat présidentiel

    Le 4, le président Mamadou Tandja organise un référendum constitutionnel afin de prolonger de trois ans son deuxième mandat avant d'organiser un nouveau scrutin, et pour lever la limite du nombre de mandats présidentiels successifs. La Cour constitutionnelle s'était opposée, dès le 25 mai, à la tenue...