30 janvier - 11 février 2020France. Polémique à la suite d'un vote sur le congé de deuil parental.

 

Le 30, la ministre du Travail Muriel Pénicaud s’oppose, à l’Assemblée nationale, à la mesure-phare de la proposition de loi du groupe UDI, Agir et indépendants, qui prévoyait d’allonger de cinq à douze jours le congé légal accordé aux parents lors du décès d’un enfant mineur. Elle argue que le coût de cette mesure ne doit pas être supporté par les employeurs. Les députés La République en marche (LRM) rejettent la mesure, ce qui suscite aussitôt une vive polémique au sein de la classe politique comme de l’opinion.

Le 1er février, le président Emmanuel Macron demande au gouvernement de « faire preuve d’humanité ». De son côté, Muriel Pénicaud reconnaît que « la décision prise collectivement n’était pas la bonne » et annonce le dépôt d’un amendement gouvernemental au Sénat visant à corriger le premier vote.

Le 4, le Premier ministre Édouard Philippe participe à la réunion du groupe LRM à l’Assemblée, lors de laquelle les députés de la majorité expriment leur colère d’avoir été désavoués par l’exécutif. Il déclare assumer « une part de responsabilité » au nom du gouvernement.

Le 11, Emmanuel Macron reçoit les députés LRM à l’Élysée qu’il appelle à « l’unité ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  30 janvier - 11 février 2020 - France. Polémique à la suite d'un vote sur le congé de deuil parental. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/30-janvier-11-fevrier-2020-polemique-a-la-suite-d-un-vote-sur-le-conge-de-deuil-parental/